Défense
Le Beautemps-Beaupré part en océan Indien

Actualité

Le Beautemps-Beaupré part en océan Indien

Défense

Le bâtiment hydro-océanographique Beautemps-Beaupré appareillera de Brest lundi pour l'océan Indien. Cette mission, qui durera près de 9 mois, permettra de compléter la connaissance des fonds marins dans la région. Il s'agit, en effet, d'un élément crucial pour assurer la sécurité de la navigation, notamment des bâtiments militaires français, qu'il s'agisse d'unités de surface ou de sous-marins. Et c'est d'autant plus vrai que l'océan Indien est, aujourd'hui, la principale zone de déploiement outre-mer de la Marine nationale, qui y déploie son groupe aéronaval, le groupe Jeanne d'Arc, participe à des opérations de lutte contre le terrorisme, la piraterie ou les trafics illicites. Sans oublier les missions de surveillance et de protection des intérêts et de la ZEE française, notamment menées par les navires positionnés à La Réunion, à Mayotte et dans la nouvelle base d'Abu Dhabi.

Le Beautemps-Beaupré (© : MARINE NATIONALE)
Le Beautemps-Beaupré (© : MARINE NATIONALE)

Pour ce déploiement, réalisé par la Marine nationale et le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM), le Beautemps-Beaupré sera armé par ses deux équipages, qui se relaieront en cours de mission.
Long de 80.6 mètres pour un déplacement de 3300 tonnes en charge, le Beautemps-Beaupré a été réalisé par les chantiers STX de Lorient et mis en service en 2003. L'Ifremer, qui l'a financé à hauteur de 5%, l'utilise 10 jours par an. Armé par 25 marins et pouvant accueillir 25 hydrographes, il dispose de 3 laboratoires, 4 salles de travail et de nombreux équipements de recueil de données et de mesures, comme des sondeurs multifaisceaux grands et petits fonds.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française