Histoire Navale
Le Belem restera à quai cette année

Actualité

Le Belem restera à quai cette année

Histoire Navale

La Fondation Belem, qui gère le célèbre trois-mâts nantais, a renoncé à le faire naviguer cette année en raison de la crise sanitaire et, même si la situation s’améliore, des précautions qui doivent encore être appliquées dans les mois qui viennent. « La décision tant redoutée a été prise : le Belem ne naviguera pas cette année. L’ensemble des navigations 2020 initialement prévues sont annulées parce que le projet est basé sur tout ce qui est interdit cet été : s’approcher de son voisin, tirer sur des bouts ensemble, les uns à côté des autres, comme au 19ème siècle, partager un repas convivial à 24 autour d’une grande table, dormir par box de 12 bannettes superposées. Il faut être nombreux - trop nombreux par les temps qui courent – pour établir les 22 voiles. Le « vivre ensemble » est un maître-mot qui dicte l’esprit du Belem. Mettre de la distanciation sociale serait contraire à ce qui fait l’essence même d’une navigation : c’est malheureusement impossible et immaîtrisable. Nous ne pouvons courir le risque d’une contamination et mise en quarantaine du navire en pleine mer. Il est de notre responsabilité de protéger navigants et équipage et contribuer à la lutte contre la propagation du virus », explique Christelle de Larauze, déléguée générale de la Fondation Belem dans la Newsletter du Belem. « Nous proposons aux navigants de l’année de reporter leur embarquement en 2021 : ils seront prioritaires et découvriront le programme 2021 en avant-première », précise-t-elle.  

Le grand voilier, qui est aujourd’hui à quai à Saint-Nazaire, a « fêté » mercredi ses 124 ans. Malheureusement sans évènement vu les circonstances.

 

(©  MICHEL FLOCH)

(©  MICHEL FLOCH)

 

Belem