Divers
Le BMI publie son rapport annuel sur la piraterie

Actualité

Le BMI publie son rapport annuel sur la piraterie

Divers

Le Bureau Maritime International a présenté hier son rapport annuel sur la piraterie, qui a atteint son plus haut niveau depuis six ans. Océan Indien, Afrique de l'ouest, Amérique latine, Asie du sud-est... En 2009, 406 actes de piraterie ont été recensés, contre 293 l'année précédente. Ce bilan s'approche donc du record enregistré en 2003, soit 445 actes. L'an dernier, 49 navires ont été détournés par les pirates et 120 atteints par des tirs. Pas moins de 1052 marins ont été pris en otage, 8 ayant été tués et 68 autres blessés. La moitié des attaques a été perpétrée par des pirates somaliens, ce qui constitue une nette augmentation par rapport à 2008, et ce malgré le déploiement d'importantes forces navales pour protéger le trafic maritime, notamment dans le golfe d'Aden. L'action des marines militaires n'a, toutefois, pas été vaine. Alors que le nombre de pirates interpellés a considérablement augmenté, le taux de réussite des attaques au large de la Somalie a diminué. « Alors que ce nombre a quasiment doublé, les prises réussies de navires ont proportionnellement baissé », note le rapport, dont le contenu est rapporté par l'Agence France Presse. Pour le BMI : « Notre espoir est que réponde à la progression de la piraterie une mobilisation accrue des gouvernements qui permettra de réduire les risques de perte de vies humaines et de biens matériels ».

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime