Vie Portuaire
Le bois bloqué par Greenpeace à La Rochelle était légal

Actualité

Le bois bloqué par Greenpeace à La Rochelle était légal

Vie Portuaire

Le 22 juin dernier, des militants de Greenpeace avaient empêché pendant plusieurs heures l’accostage du Safmarine Sahara dans le port de La Rochelle. Le navire, en provenance de Matadi via Lagos et Lisbonne, avait à son bord 3000 m3 de bois sous forme de grumes en provenance de République Démocratique du Congo. L’association environnementaliste voulait empêcher le débarquement de ce bois qu’elle présentait, à ce moment-là, comme illégal. Elle indiquait ainsi que « deux des exploitants ayant produit des grumes à bord du Safmarine Sahara présentent un lourd passif d’illégalités dans les concessions d’origine de ce bois : coupe en dehors des zones autorisées, absence de marquage, dépassement des quotas de coupe, abattage sans autorisation d’essences protégées, non-respect des accords passés avec les populations

Greenpeace | Actualité maritime de l'organisation écologiste Port de La Rochelle