Défense
Le Bougainville va partir pour la Polynésie

Actualité

Le Bougainville va partir pour la Polynésie

Défense

Second des quatre nouveaux bâtiments multi-missions de la Marine nationale, le Bougainville doit quitter Brest jeudi pour rallier la Polynésie française, où il sera basé. Construit par le chantier Piriou de Concarneau et réceptionné le 16 septembre par la Direction Générale de l’Armement, le second B2M a, depuis, enchainé les entrainements avec son premier équipage. Une montée en puissance qui va se poursuivre durant le long transit du bâtiment vers Papeete, où son arrivée est prévue mi-décembre. « En Polynésie française, il accomplira des missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans une zone économique exclusive de plus de 5 millions de km2 », souligne la Marine nationale.

Armé par deux équipages de 23 marins, qui se relaieront à bord tous les quatre mois (la relève aura lieu en décembre) afin de permettre au bâtiment de maximiser son temps en mer (jusqu’à 250 jours par an), le Bougainville mesure 65 de long pour une largeur de 14 mètres et un déplacement de 1400 tonnes en charge.

Basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le bâtiment tête de série, le D’Entrecasteaux, a été admis au service actif fin juillet. Le troisième B2M, baptisé Champlain, rejoindra l’an prochain La Réunion alors que la quatrième unité de ce type sera commandée d’ici la fin de l’année en vue d’une livraison en 2018. Le quatrième B2M sera basé à Fort-de-France, aux Antilles.

- Voir notre reportage sur le D'Entrecasteaux

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française