Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le BPC 140 change de tête

Défense

DCNS a retravaillé le design de son BPC 140, version plus compacte des bâtiments de projection et de commandement du type Mistral. Long de 170 mètres pour une largeur de 28 mètres et un déplacement de 14.000 tonnes, le BPC 140 adopte un îlot plus large. Cette architecture permet, par rapport à son grand frère, de loger certains espaces situés sous le niveau du pont d'envol, comme la salle de briefing des pilotes. La largeur plus importante de l'îlot réduit la capacité des deux spots hélicoptères situés à sa hauteur. Seules des machines légères, de la catégorie 5 tonnes, pourront y manoeuvrer. Mais cet espace du pont a surtout été optimisé pour servir de zone de stockage, pouvant notamment accueillir des conteneurs, dont la manutention est assurée par une grue. Le BPC 140 présente, ainsi, une capacité d'emport de 85 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur). En fait, le nouveau design du BPC 140 est optimisé pour les missions humanitaires. Ce type de bâtiment, doté de vastes espaces, d'installations aéronautiques et amphibies, ainsi que d'un hôpital embarqué, est en effet parfait pour intervenir suite à une catastrophe naturelle. Le fret humanitaire peut, ainsi, être chargé dans les ponts garages et sur le pont d'envol.

BPC 140 (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)
BPC 140 (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)

Ce dernier, outre les deux spots 5 tonnes situés sur le côté de l'îlot, compte deux autres spots pour hélicoptères de 10 tonnes (avant et arrière îlot), ainsi qu'un spot pour hélicoptère très lourd (type Super Stallion américain) à l'arrière. Plus petit que sur les Mistral (dits BPC 210), le radier peut embarquer deux chalands de débarquement ou un engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R) dérivé du L-CAT de CNIM. DCNS a, en revanche, renoncé à rendre ce radier compatible à la mise en oeuvre du LCAC américain, capacité réservée au BPC 210. Le hangar, mixte, peut accueillir aussi bien des hélicoptères que des véhicules. On peut, par exemple, y loger 12 hélicoptères ou 50 véhicules. Afin de faciliter les manoeuvres des véhicules entre le radier et le hangar, une « tilt-ramp » est prévue pour offrir un accès direct entre ces deux espaces. En cas de demande du client, DCNS a prévu de pouvoir allonger le radier pour pouvoir accueillir quatre chalands.

L-CAT (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
L-CAT (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Côté propulsion, différentes configurations sont proposées, allant des lignes d'arbres aux pods en passant par des propulseurs sterndrive. On notera enfin que des niches sont prévues sur le pourtour du pont d'envol, permettant notamment d'installer divers équipements (artillerie légère, systèmes de détection, lance-leurres...)
Très polyvalent, le BPC 140 est conçu pour répondre à des besoins très variés, allant de la projection de forces à l'évacuation de ressortissants, en passant par l'aide humanitaire ou le rôle de bâtiment de commandement. DCNS a, notamment, proposé ce modèle à la marine malaisienne.

Naval Group (ex-DCNS)