Défense
Le BPC Tonnerre met le cap sur Toulon

Actualité

Le BPC Tonnerre met le cap sur Toulon

Défense

Après huit mois de prolongations à Brest pour cause de réparation des sols défectueux de sa partie avant, réalisée à Saint-Nazaire, le Tonnerre doit quitter la Bretagne aujourd'hui. Le Bâtiment de Projection et de Commandement, sistership du Mistral, livré en février 2006 à la Marine nationale par DCN, rejoindra son port base, Toulon, où son arrivée est attendue à partir du 20 février. Le navire devrait être admis au service actif cet été et remplacer le transport de chalands de débarquement Orage, âgé de 39 ans. D'une longueur de 199 mètres pour un déplacement de 21.500 tonnes en charge, les BPC du type Mistral sont les plus grands navires amphibies européens (jusqu'à l'admission au service actif du BPE espagnol, en 2008). Les capacités d'emport son particulièrement importantes, avec 16 hélicoptères lourds (NH 90 et Tigre) ou plus de 30 hélicoptères légers (type Gazelle), une centaine de véhicules (dont 13 chars lourds Leclerc) et 450 hommes de troupe (900 pour une courte durée). Côté amphibie, le radier des BPC est conçu pour accueillir quatre chalands de débarquement (LCM) ou deux engins sur coussin d'air du type LCAC américains. Le Mistral ou le Tonnerre mènera d'ailleurs cette année des essais de qualification de ces engins avec le concours de l'US Navy. Depuis la livraison du Mistral, de nombreux pays se sont montrés intéressés par le concept du BPC. A l'export, DCN propose désormais quatre variantes, de 14.000 à 27.000 tonnes. Le groupe, allié à ADI (filiale de Thales), espère décrocher un contrat d'environ un milliard de dollars avec l'Australie. Le pays, qui souhaite acquérir deux grands navires amphibies, doit faire son choix cette année entre le BPC français et le BPE espagnol présenté par Navantia. Les offres commerciales ont été remises à Canberra fin 2006.

Naval Group (ex-DCNS)