Défense
Le BSAH Loire attendu à Toulon cet automne

Actualité

Le BSAH Loire attendu à Toulon cet automne

Défense

Mis à l’eau le 1er juin au chantier Piriou de Concarneau, la Loire, premier des quatre nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH) de la Marine nationale, va prochainement débuter ses essais en mer. Livrable début 2018, la Loire ralliera dès cet automne Toulon, son port base, où elle poursuivra ses essais et sa prise en main par son futur équipage. Elle y remplacera les bâtiments de soutien de région (BSR) Gazelle et Taape. 

En cours de construction à Concarneau, son premier sistership, le Rhône, sera mis à l’eau d’ici la fin de l’année. Suivront la Seine et la Garonne, que la marine réceptionnera en 2019. Ces trois bâtiments remplaceront à Brest les remorqueurs de haute mer (RHM) Tenace et Malabar, ainsi que le BSR Elan à Cherbourg.

Longs de 70.3 mètres pour une largeur de 15.8 mètres et un tirant d’eau de 5 mètres, les BSAH, dotés d’une coque et de superstructures en acier, afficheront un déplacement de 2665 tonnes en charge.

Ces nouvelles unités serviront au soutien d’une force navale (accompagnement d’un groupe aéronaval ou amphibie, intervention auprès d’un un sous-marin en escale, remorquage d’antennes et de cibles), au soutien de région (remorquage d’engins, ancrages, relevages…) et à la sauvegarde maritime dans le cadre de l’action de l’État en mer (sauvetage, assistance à la protection des biens, protection de l’environnement, lutte contre les pollutions maritimes…) Ils sont notamment dimensionnés pour pouvoir remorquer le porte-avions Charles de Gaulle ou les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE).

- Voir notre article détaillé sur les BSAH

 

Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française