Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le BSAH Rhône de retour à Brest après son tour du monde

Défense

Parti le 23 août, le bâtiment de soutien et d’assistance hauturier Rhône a regagné hier la base navale de Brest. Le second des quatre nouveaux BSAH de la Marine nationale achève ainsi son déploiement de longue durée, préalable à son admission au service actif. Un périple exceptionnel puisque le Rhône a accompli un tour du monde, réalisant en prime le tout premier franchissement de la route maritime nord (passage du nord-est) par un bâtiment de la flotte française. Le BSAH, sans assistance, a ainsi traversé l’Arctique via les mers de Barents, Kara et Laptev, puis la mer de Sibérie orientale et celle des Tchouktches. Dans cette perspective, il avait quitté le port norvégien de Tromso le 1er septembre pour atteindre le détroit de Béring le 14 septembre. Le Rhône a ensuite rejoint les Aléoutiennes, puis a mis le cap au sud, a franchi le canal de Panama, est remontré jusqu’au Canada puis a fait escale à Saint-Pierre et Miquelon, avant de traverser l’Atlantique pour retrouver la Bretagne.

- Voire le récit du passage du nord-est par le CF Guéna, commandant du Rhône

Ce DLD visait à évaluer les capacités militaires du Rhône, construit à Concarneau et livré en avril dernier à la Marine nationale par Kership, société commune de Piriou et Naval Group. « Si son sistership, la Loire, admis au service actif à l’été dernier, avait réalisé son déploiement de longue durée en océan Indien pour tester les capacités opérationnelles du bâtiment en eaux chaudes, le Rhône a quant à lui éprouvé ses capacités opérationnelles en eaux froides. Ce le déploiement de longue durée illustre la capacité des BSAH à être déployés loin et longtemps dans un milieu aux conditions météorologiques extrêmes », souligne la Marine nationale, dont le chef d’état-major doit prononcer dans les semaines qui viennent l’admission au service actif du Rhône.

Troisième unité de la série, la Seine a rejoint le 19 novembre Toulon, où est déjà basée la Loire. Ce nouveau BSAH sera mis en service en 2019, tout comme le quatrième et dernier bâtiment de cette classe, la Garonne, destinée à Brest et qui a été mis à l’eau début novembre au chantier Piriou de Concarneau.

- Voir notre article détaillé sur le BSAH Rhône

 

Marine nationale