Disp POPIN non abonne!
Défense
ABONNÉS

Actualité

Le BSAH Seine a rallié Toulon

Défense

Le troisième des quatre nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH) de la Marine nationale est arrivé hier matin à Toulon. La Seine a rejoint sa nouvelle base après une semaine de navigation depuis le chantier Piriou de Concarneau, où elle a été construite. Le bâtiment sera réceptionné dans les prochaines semaines par la Direction Générale de l’Armement, en vue d’une admission au service actif en 2019.

 

La Seine arrivant à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

La Seine arrivant à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

 

La Seine arrivant à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

La Seine arrivant à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Les BSAH Seine et Loire, ainsi qu'une FREMM, dans la base navale de Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Les BSAH Seine et Loire, ainsi qu'une FREMM, dans la base navale de Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Première unité de cette série, la Loire, également basée à Toulon, a vu son ASA prononcée fin juillet. Ce sera également le cas d’ici la fin de l’année pour son premier sistership, le Rhône, qui achève actuellement un tour du monde dans le cadre de sa traversée de longue durée. Livré le 26 juillet par Kership, société commune de Piriou et Naval Group portant industriellement le programme BSAH, le Rhône a quitté Brest le 22 août et a franchi sans assistance le passage du nord-est, de la Norvège au détroit de Béring, ce qui constitue une première pour une unité de la flotte française. Repassé en Atlantique via le canal de Panama, le bâtiment est remonté vers le Canada. Après une escale à Halifax, il est attendu cette semaine à Saint-Pierre et Miquelon, puis rentrera à Brest, où son arrivée est prévue à la fin du mois.

Quatrième et dernier bâtiment de cette classe, la Garonne a été mise à l’eau à Concarneau le 5 novembre. Désormais en achèvement à flot, elle rejoindra le Rhône à Brest l’année prochaine.

 

Le BSAH Garonne lors de sa mise à l'eau début novembre (© DR)

Le BSAH Garonne lors de sa mise à l'eau début novembre (© DR)

 

Longs de 70.3 mètres pour une largeur de 15.8 mètres et un tirant d’eau de 5 mètres, les BSAH affichent un déplacement de 2960 tonnes en charge. Capables d’atteindre 14 nœuds, ces bâtiments, armés par deux équipages de 17 marins se relayant à bord tous les quatre mois (ce qui permet d'assurer 200 jours de mer par an), peuvent accueillir 12 personnes supplémentaires.

Ils sont conçus pour le soutien des forces navales, en France ou à l’étranger, les travaux maritimes et la sauvegarde des biens et des personnes.

Ces nouvelles unités remplacent sur la façade méditerranéenne les bâtiments de soutien de région (BSR) Gazelle (1978) et Taapé (1983), à la pointe Bretagne les remorqueurs de haute mer (RHM) Tenace (1973) et Malabar (1976), ainsi que le BSR Elan (1978) aujourd’hui positionné à Cherbourg.

 

Marine nationale Piriou Naval Group (ex-DCNS)