Divers
Le Camcopter S-100 rembarque avec MOAS pour secourir les migrants

Actualité

Le Camcopter S-100 rembarque avec MOAS pour secourir les migrants

Divers

Après une première campagne l’an dernier à bord du Phoenix, navire de l’ONG maltaise MOAS, le Camcopter S-100 reprend du service dans le cadre des opérations de secours aux migrants qui tentent de traverser la Méditerranée. Depuis le 2 mai, le drone de Schiebel est de nouveau mis à disposition de MOAS et embarqué sur le Phoenix, qui a débuté sa seconde campagne en Méditerranée. Une équipe technique de la société autrichienne, chargée de la mise en œuvre du Camcopter, est présente à bord.

Grâce à son autonomie et son système électro-optique, dont les images sont retransmises au bateau porteur, l’engin permet aux sauveteurs de mener des reconnaissances de jour comme de nuit. Il peut, ainsi, repérer et identifier des embarcations en difficulté, donnant au passage de précieuses informations sur la situation ainsi que le nombre des occupants et les conditions dans lesquelles ils se trouvent. De là, la coordination du sauvetage entre le Phoenix et d’autres moyens présents sur zone est facilitée.

 

Le Phoenix et son Camcopter S-100 en 2014 (© : MOAS)

Le Phoenix et son Camcopter S-100 en 2014 (© : MOAS)

 

L’an dernier, alors que 3400 migrants ont trouvé la mort en tentant de rejoindre l’Europe par la Méditerranée, le navire de MOAS  a été mobilisé durant deux mois, période pendant laquelle il a recueilli 2800 personnes. 

- Voir notre article sur l'action de MOAS

 

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer