Divers
Le cargo Ice Prince coule en Manche

Actualité

Le cargo Ice Prince coule en Manche

Divers

A la dérive au large de la Normandie depuis dimanche soir, le vraquier grec Ice Prince a fini par couler, tôt ce matin, à un peu plus de 40 kilomètres de Portland. En raison de la tempête, les remorqueurs Abeille Liberté et Anglian Earl n'ont rien pu faire pour empêcher le naufrage. Long de 130 mètres, l'Ice Prince transportait 5258 tonnes de charpente de bois, dont 2000 tonnes étaient entreposées sur le pont. Ses soutes renfermeraient, par ailleurs, 120 tonnes de gazole et 423 tonnes de fuel de propulsion. Il avait appareillé du port suédois d'Holmsund et devait rejoindre Alexandrie, en Egypte.
Ses 20 membres d'équipage avaient été évacués dimanche soir par les garde-côtes britanniques après que le capitaine ait signalé que son navire, en panne de moteur, était en perdition à 70 kilomètres au nord-ouest du cap de la Hague. Hier, à la tombée de la nuit, le vraquier accusait 45 degrés de gîte et la violente tempête qui a commencé à balayer la Manche ce matin ne lui a guère laissé de chance.
Les autorités britanniques et françaises vont désormais devoir faire face à une éventuelle pollution et au danger que représentent le bois pour la navigation. Des reconnaissances aériennes doivent être organisées aujourd'hui dans la zone du naufrage. Les côtes anglaises semblent les plus menacées par un éventuel rejet d'hydrocarbure. Les forces de police et les autorités locales du Devon et du Dorset ont été mises en alerte.

Accidents, pollutions