Marine Marchande
Le cargo à voiles de Zéphyr & Borée et Jifmar remporte le transport d'Ariane 6
ABONNÉS

Actualité

Le cargo à voiles de Zéphyr & Borée et Jifmar remporte le transport d'Ariane 6

Marine Marchande

Un cargo à voiles pour transporter les pièces de la future fusée Ariane 6. ArianeGroup, filiale commune de Safran et Airbus qui produit le nouveau lanceur européen, a annoncé le lauréat de l’appel d’offres plusieurs fois retardé pour l’acheminement des éléments entre l’Europe et le port guyanais de Pariacabo, à proximité de la base de Kourou. C’est donc le tandem Jifmar et Zéphyr & Borée qui a remporté le marché devant l’offre commune de CMA CGM et Marfret. La Maritime Nantaise, qui effectue actuellement le transport des pièces d’Ariane 5, n’avait pas été retenue dans la liste restreinte.

Le nouveau bateau, baptisé Canopée et dessiné par le cabinet d’architecture navale VPLP, va mesurer 121 mètres de long pour 23 mètres de large et un tirant d’eau de 5 mètres. A côté d’une propulsion duale de quatre moteurs diesel/GNL de 2300 kW sur deux lignes d’arbre, le navire va également recevoir quatre voiles de 363 m2 amenant son tirant d’air maximal à 51 mètres.

 

 (© VPLP)

 (© VPLP)

 

Ces ailes rigides Oceanwings ont été développées par VPLP, qui a commencé à travailler sur le concept en 2010, d’abord dans le cadre de bateaux de la coupe de l’America. Elles équipent déjà plusieurs bateaux, dont notamment Energy Explorer. Le gréement est autoporté, arisable et entièrement automatisé. Rotatif à 360 degrés, il permet d’adapter l’incidence de l’aile quelle que soit l’allure du bateau. Le réglage de la cambrure et du vrillage permet, quant à lui, de régler la puissance. Dans le cas de Canopée, les voiles fonctionneront toujours au près grâce au vent apparent auquel s’ajoutera le vent vrai. Ce qui permettra d’atteindre une vitesse de croisière de 16.5 nœuds et d’obtenir une économie de 30% de carburant.

 

Le navire effectuera une rotation de chargement des pièces dans les ports à proximité des usines européennes

Le navire effectuera une rotation de chargement des pièces dans les ports à proximité des usines européennes

 

Canopée va être entièrement dédié au transport des pièces d’Ariane 6. Pour mémoire, actuellement, deux navires (les MN Toucan et MN Colibri), se relaient pour le transport du lanceur Ariane 5. Le nouveau bateau sera donc capable d’assurer une cadence maximale de 12 allers-retours par an. Son espace garage, d’une hauteur de 5.4 mètres sous barrot,  a été prévu pour recevoir les pièces du nouveau lanceur, plus volumineuse que les anciennes. La rampe arrière de 13x14 mètres a une capacité de 200 tonnes. Une grue de 40 tonnes sera installée sur le pont.

Ce nouveau navire devrait entrer en ligne en 2022 et sera armé par Alizé, co-société entre Zéphyr & Borée et Jifmar. Immatriculé au Régistre International Français (RIF), il aura un équipage de 15 marins.

Le début de la construction de Canopée est prévu pour 2020. Les lauréats espèrent avoir une short-list de chantiers navals d’ici la fin d’année. La priorité est logiquement donnée aux chantiers européens, puisqu’ArianeGroup est un regroupement d’entreprises européennes.

 

 (© VPLP)

 (© VPLP)

Jifmar Offshore Services