Défense
Le carnet de commandes de DCNS frôle les 15 milliards d'euros

Actualité

Le carnet de commandes de DCNS frôle les 15 milliards d'euros

Défense

Le groupe naval français a réalisé un chiffre d'affaires de 2.6 milliards d'euros et un résultat opérationnel de 186 millions d'euros l'an dernier, en hausse par rapport à 2010 (2.5 milliards de chiffre d'affaires et 166 millions de résultat opérationnel). Ayant enregistré plusieurs gros contrats, dont celui des deux bâtiments de projection et de commandement pour la Russie, la commande d'un troisième sous-marin nucléaire d'attaque français du type Barracuda et un important avenant pour le programme des frégates multi-missions (FREMM), DCNS a enregistré l'an dernier pour 3.2 milliards d'euros de nouvelles commandes. C'est nettement moins que l'année précédente (6.9 milliards) mais 2010 avait été une année exceptionnelle, avec la signature du contrat pour les sous-marins brésiliens, le plus gros engrangé jusqu'ici par le groupe français à l'export.
A l'issue de 2011, le carnet de commandes de DCNS atteint 14.8 milliards d'euros, soit 600 millions d'euros de plus que fin 2010. Alors que la marge du groupe s'est encore améliorée (7.1% contre 6.6%), les contrats en portefeuille représentent cinq années de chiffre d'affaires, un niveau que beaucoup d'industriels envieraient.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense