Défense
Le Cassard est rentré de son ultime mission

Actualité

Le Cassard est rentré de son ultime mission

Défense

Agée de plus de 30 ans, la frégate antiaérienne Cassard a retrouvé le 14 mars Toulon après 135 jours d’absence et, surtout, au terme de son ultime mission. Encore en bel état extérieurement malgré un séjour prolongé en mer, le bâtiment de la Marine nationale, salué à son arrivée par les lances à incendie des remorqueurs de la base navale, va tirer sa révérence. Après deux dernières sorties en mer d’ici début avril, la première avec les familles des marins et la seconde avec les anciens commandants, le Cassard sera officiellement retiré du service en juillet. Il ne restera à bord qu’une cinquantaine de personnels pour préparer son désarmement et à terme son intégration à la filière de déconstruction des vieilles coques de la flotte française. 

Le retour du Cassard a été marqué par la présence à bord de Geneviève Darrieussecq. La secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, qui s’est rendue pour la première fois sur la frégate lors d’une escale à Abu Dhabi le 17 février dernier, avait souhaité rencontrer de nouveau l’équipage quelques heures avant son retour à Toulon. Elle en a profité pour saluer les multiples succès opérationnels réalisés en cours de déploiement. 

 

Le Cassard rentrant à Toulon le 14 mars (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Cassard rentrant à Toulon le 14 mars (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

 

Le Cassard rentrant à Toulon le 14 mars (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Cassard rentrant à Toulon le 14 mars (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

 

A la passerelle du Cassard lors de l'arrivée à Toulon (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

A la passerelle du Cassard lors de l'arrivée à Toulon (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

Le dernier grand retour du Cassard salué par les remorqueurs de la base navale (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le dernier grand retour du Cassard salué par les remorqueurs de la base navale (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Geneviève Darrieussecq (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Geneviève Darrieussecq (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

Les familles attendant les marins (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Les familles attendant les marins (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Un dernier déploiement particulièrement actif et même mémorable de quatre mois et demi. La frégate, qui a évolué en Méditerranée, mer Rouge, océan Indien et golfe Arabo-persique, a notamment effectué en janvier et février deux saisies majeures de drogue, la première de 670 kg d’héroïne et la seconde totalisant plus de 2 tonnes de cannabis. L’hélicoptère Panther du Cassard s’est quant à lui distingué en secourant en novembre 12 naufragés d’un petit cargo qui avait chaviré au nord de l’océan Indien. Mais aussi en assurant l’évacuation sanitaire d’un passager de paquebot qui nécessitait une hospitalisation immédiate.

 

Le CV Ouk, dernier commandant du Cassard (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le CV Ouk, dernier commandant du Cassard (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Tout au long de ce déploiement, la frégate et ses 230 marins, emmenés par le capitaine de vaisseau Ouk, ont également conduit des missions de surveillance et de renseignement, ainsi que des opérations de sécurisation des détroits, notamment en escortant des navires empruntant les détroits d’Ormuz et de Bab El Mandeb. Des échanges sont également intervenus avec  les marines des pays riverains des zones traversées, comme l’Égypte, le Koweït et l’Inde (avec une première escale à Mumbai) ou des flottes alliées, comme la Royal Australian Navy ou encore l’US Navy. Le Cassard a d’ailleurs participé pendant 30 jours à l’escorte du porte-avions américain USS John C. Stennis.

 

Le Cassard et le destroyer américain USS Spruance dans le Golfe en janvier (© US NAVY)

Le Cassard et le destroyer américain USS Spruance dans le Golfe en janvier (© US NAVY)

Le Cassard et le porte-avions USS John C. Stennis en janvier (© US NAVY)

Le Cassard et le porte-avions USS John C. Stennis en janvier (© US NAVY)

Au sein du groupe aéronaval emmené par le Stennis (© US NAVY)

Au sein du groupe aéronaval emmené par le Stennis (© US NAVY)

 

Construit à Lorient et mis en service en juillet 1988, le Cassard est le premier d’une série de deux frégates antiaériennes développées à partir de la coque des frégates anti-sous-marines du type F70 (Georges Leygues). Opérationnel depuis septembre 1991, son sistership, le Jean Bart, doit rester en service jusqu’au printemps 2021.

Longs de 139 mètres pour une largeur de 14 mètres et un déplacement de 5000 tonnes en charge, les Cassard et Jean Bart ont été conçus pour atteindre 30 nœuds, leur propulsion ne comprenant pas une turbine à gaz comme les F70 ASM mais uniquement quatre gros moteurs diesels totalisant une puissance de 43.200 cv. Ces bâtiments mettent en œuvre un système surface-air SM-1 MR (un missile à poste sur la rampe Mk13 et 40 en soute), deux systèmes surface-air à très courte portée Sadral (6x2 missiles Mistral en batterie), 8 missiles antinavire Exocet MM40, une tourelle de 100mm, de l’artillerie légère, deux tubes lance-torpilles et un hélicoptère Panther.

Ces FAA seront remplacées par les septième et huitième unités du programme FREMM. Des frégates multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées actuellement en cours de construction dans l’établissement lorientais de Naval Group. Il s’agit des futures Alsace et Lorraine, qui rejoindront la Marine nationale en 2021 et 2022.

 

Marine nationale