Défense
Le Cdt Ducuing met le cap sur la Somalie pour escorter les convois du PAM

Actualité

Le Cdt Ducuing met le cap sur la Somalie pour escorter les convois du PAM

Défense

L'aviso Commandant Ducuing, de la Marine nationale, a appareillé hier matin de Toulon pour rejoindre l'océan Indien. A compter de la mi-novembre, le navire devrait prendre en charge les convois du Programme Alimentaire Mondial au départ du Kenya et à destination de la Somalie. Il devra protéger les bateaux marchands, chargés d'aide humanitaire, contre les pirates sévissant au large de la corne d'Afrique. Avant d'assurer cette mission, l'aviso, qui ralliera le nord de l'océan Indien dans une dizaine de jours, sera intégré à la Task Force 150, la force maritime internationale chargée de la lutte contre le terrorisme dans cette zone. Il y retrouvera la frégate La Motte-Picquet et remplacera l'aviso Commandant Blaison, qui rentrera en métropole. Afin de maintenir deux bâtiments au sein de la TF 150 lorsque le Ducuing accompagnera les cargos du PAM, la Marine nationale prépare l'envoi, d'ici la fin du mois, d'un second navire. Cette unité, qui pourrait être une frégate, sera chargée de remplacer le Ducuing lorsque celui-ci ne sera pas disponible.
Ce déploiement fait suite aux déclarations de Nicolas Sarkozy, le 25 septembre, au siège des Nations Unies à New York. Le chef de l'Etat avait proposé que la France assure, pour une durée de deux mois, la sécurisation de l'aide délivrée par le Programme alimentaire mondial en Somalie. Ces trois dernières années, plusieurs cargos du PAM ont été détournés, tout comme d'autres navires marchands croisant au large des côtes somaliennes. Deux bateaux sud-coréens et leurs 24 membres d'équipage sont actuellement retenus par les pirates, qui menacent de les exécuter si aucune rançon n'est payée.
Long de 80 mètres pour un déplacement de 1400 tonnes en charge, le Cdt Ducuing est un navire assez lourdement armé. Il dispose de 2 missiles antinavire Exocet MM40 (2 autres peuvent être embarqués), un système surface-air Simbad (missiles Mistral), une tourelle de 100 mm, 2 canons de 20 mm, 4 mitrailleuses de 12.7 mm et quatre tubes lance-torpilles. Contrairement aux frégates, il n'est en revanche pas équipé d'hélicoptère.

Marine nationale