Croisières et Voyages
Le Celebrity Flora inauguré aux Galápagos

Actualité

Le Celebrity Flora inauguré aux Galápagos

Croisières et Voyages

Premier navire spécialement conçu pour les croisières aux Galápagos, le Celebrity Flora, livré mi-mai par le chantier néerlandais De Hoop, vient d’être inauguré et va pouvoir commencer ses voyages à travers l’archipel équatorien, où il est basé à l’année.

Long de 102 mètres pour une largeur de 17 mètres, avec un tirant d’eau de 4.6 mètres et une jauge de 5739 GT, le nouveau fleuron de la compagnie américaine Celebrity Cruises compte 50 cabines et suites, pour une capacité maximale de 100 passagers. Cela correspond à la limite fixée par les autorités de l’Equateur pour les navires visitant les Galápagos, une réserve naturelle sans équivalent.

Cet archipel volcanique situé à 1000 kilomètres des côtes équatoriennes abrite certaines espèces uniques au monde. Il est de par son isolement considéré comme une vitrine historique de la planète. C’est d’ailleurs suite à la visite de ces îles, en 1835, que Charles Darwin étaya sa fameuse théorie de l’évolution. Iguanes, tortues géantes, otaries, manchots, fous à pieds bleus, requins marteaux, baleines à bosse… La faune - comme la flore - des Galápagos est très riche, et aussi fragile. C’est pourquoi le tourisme dans cet archipel et ses eaux, devenus parc national en 1959 et qui sont classés au patrimoine de l’Unesco, est extrêmement encadré. Seuls des navires de petite capacité sous pavillon équatorien (le Flora a Guayaquil pour port d’attache) y sont autorisés, et doivent répondre à des critères environnementaux très stricts.

 

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Le Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

Le Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

 

Celebrity Cruises est présente localement depuis maintenant 16 ans, le navire exploité jusqu’ici dans cette zone, l’Xpedition (de 88 mètres et datant de 2004), allant bénéficier d’une importante rénovation afin d’approcher les nouveaux standards du Flora, avec lequel il sera exploité en tandem.

Unité de luxe, le Celebrity Flora est donc équipé de 50 cabines seulement, toutes dotées d’un balcon, voire d’une grande terrasse pour les suites, ou pour la moitié d’entre elles de balcons à la française avec baie vitrée dont la partie supérieure s’abaisse. Cela offre une vue splendide sur l’extérieur tout en agrandissant la pièce. Un concept habituel dans les croisières fluviales et qui a été pour la première fois inauguré sur un paquebot avec le Celebrity Edge, livré en octobre dernier par les Chantiers de l’Atlantique.

 

L'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

L'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

 

 

Réparties aux ponts 5 et 6, quarante-six des cabines (catégories Sky Suite, Premium Sky Suite et Ultimate Sky Suite) offrent une surface de 31 à 34 m², avec une vaste chambre face à la mer, un salon et une grande salle de douche située derrière le lit et une vitre partiellement transparente, ou une salle de bain donnant sur la mer. Le navire compte aussi deux Royal Suites de 52 m² et, surtout, deux Penthouse Suites s’étalant sur 120 m² avec grand salon et espace salle à manger derrière une baie vitrée continue s’ouvrant sur une large terrasse panoramique. Des terrasses situées vers la poupe et dont la forme particulière donne une allure destructurée à la partie arrière de la superstructure.

 

L'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

L'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

 

 

Terrasse d'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

Terrasse d'un des Penthouses du Celebrity Flora (© : CELEBRITY CRUISES)

 

En matière de design, les espaces publics du navire ont été imaginés par Francesca Bucci du cabinet new-yorkais BG Studio International. Elle a profité des volumes très importants qu’offre ce bateau, deux fois plus gros que les navires exploités jusqu’ici aux Galápagos pour une capacité équivalente. Le résultat est particulièrement réussi avec des locaux élégants et une vraie impression d’espace à bord, y compris sur les hauteurs de plafond. Côté décoration, le travail de Francesca Bucci est complété par celui d’une architecte d’intérieur équatorienne, Adriana Hoyos, qui a travaillé sur des pièces de mobilier inspirées de l’art et de la culture de son pays, avec aussi l’emploi de matériaux d’origine locale.

C’est le cas en particulier dans le vaste salon qui s’étend sur l’arrière du pont 4 et pourra servir de salle de conférence. The Discovery Lounge s’ouvre sur une terrasse extérieure mais abritée disposant d’un bain à remous.

 

Le Discovery Lounge (© : CELEBRITY CRUISES)

Le Discovery Lounge (© : CELEBRITY CRUISES)

 

 

La terrasse du pont arrière (© : CELEBRITY CRUISES)

La terrasse du pont arrière (© : CELEBRITY CRUISES)

La piscine du pont arrière (© : CELEBRITY CRUISES)

La piscine du pont arrière (© : CELEBRITY CRUISES)

 

A l’intérieur, le salon se prolonge vers le centre du navire sur la salle à manger principale, où les passagers pourront déguster une cuisine internationale haut de gamme, mais aussi des plats typiques ou inspirés de la cuisine équatorienne.

S’y ajoute l’Ocean Grill, un restaurant en plein air situé sur le pont 7, qui propose notamment des grillades et permet de se restaurer en profitant de la vue extérieure de chaque côté.  La partie arrière de ce pont accueille quant à elle The Vista, un grand salon extérieur avec chaises longues, salon de jardin, bain à remous mais aussi quatre confortables cabanas, qu’il est possible de louer (moyennant 300 dollars) pour y dormir et, ainsi, passer la nuit sous les étoiles.

 

Le restaurant (© : CELEBRITY CRUISES)

Le restaurant (© : CELEBRITY CRUISES)

 

 

The Vista (© : CELEBRITY CRUISES)

The Vista (© : CELEBRITY CRUISES)

 

 

L’extrême avant du pont 7 compte enfin un observatoire, avec un petit salon et une bibliothèque d’où les passagers peuvent contempler le paysage. Il en est de même mais à l'air libre sur la plateforme située juste au-dessus, au pont 8.

Alors que le Celebrity Flora compte une petite salle de sport et une cabine de massage au pont 5, le pont 3 abrite le Darwin’s Cove, qui fait notamment office d’espace d’accueil pour les passagers. On y trouve la réception et une boutique, ainsi qu’un espace laboratoire qui servira aux programmes conduits par la compagnie en soutien de la communauté scientifique.

 

Le Darwin’s Cove avec la réception 

Le Darwin’s Cove avec la réception (© : CELEBRITY CRUISES)

Le Naturalist Lounge 

Le Naturalist Lounge (© : CELEBRITY CRUISES)

Le laboratoire 

Le laboratoire (© : CELEBRITY CRUISES)

 

A cet effet, un partenariat lie Celebrity Cruises à l’Université de Miami, qui va bénéficier, grâce à l’installation à bord du système Oceanscope, d’une collecte de données permanente effectuée par le Flora lors de ses navigations aux Galápagos (mesures de courants et de température de l’eau, concentration de chlorophylle dans la mer…). Des informations qui serviront notamment aux études liées au changement climatique.

Les passagers pourront découvrir le travail des scientifiques autour du laboratoire (Lab) et d’un espace de rencontre avec les naturalistes présents à bord (Naturalist Corner).

 

Le Naturalist Corner 

Le Naturalist Corner (© : CELEBRITY CRUISES)

 

Le Darwin’s Cove s’ouvre sur la plage arrière, dotée d’une poupe abaissée très près de la ligne de flottaison et qui dispose d’une rampe rétractable. Une fois déployée, celle-ci sert de marina. C’est là que viennent s’amarrer les tenders, des embarcations semi-rigides sur lesquelles les passagers sont transférés vers les sites terrestres ou les zones de plongée. Il y a six semi-rigides à bord, spécialement conçus pour ce navire et abrités dans deux garages dédiés de part et d’autre de la coque. Des locaux supplémentaires permettent de stocker le matériel d’expédition et de plongée.

 

(© : CELEBRITY CRUISES)

(© : CELEBRITY CRUISES)

 

L'équipe d'expédition comprend 11 personnes, soit 10 naturalistes et un leader, qui connaissent parfaitement l’archipel, préparent les excursions et accompagnent les passagers pour leur permettre de découvrir dans les moindres détails les sites naturels et la vie de la faune locale. Avec de petits groupes puisqu’il y a un naturaliste pour seulement neuf passagers.

Sur le plan technique, le Celebrity Flora est équipé de quatre moteurs diesels Caterpillar de 950 kW, fournissant l’énergie du bord et alimentant deux pods (moteurs électriques azimutaux) à deux hélices chacun, ainsi que deux propulseurs d’étrave. Doté d’un système de positionnement dynamique, le navire est extrêmement manoeuvrant et peut atteindre la vitesse de 14 nœuds, avec une autonomie de 3000 milles.

Basé à l’année aux Galápagos, le Celebrity Flora débutera le 30 juin sa première croisière commerciale au départ du port de Baltra. Il alternera deux itinéraires d’une semaine à l’intérieur et autour de l’archipel, avec la possibilité de les combiner ou d’opter pour une sélection de voyages de 10 à 16 nuits.

 

(© : CELEBRITY CRUISES)

(© : CELEBRITY CRUISES)

(© : CELEBRITY CRUISES)

(© : CELEBRITY CRUISES)

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Les Galapagos (© : CELEBRITY CRUISES / CARLOS OJEDA)

Royal Caribbean