Défense
Le Central Opérations, système nerveux du porte-avions

Actualité

Le Central Opérations, système nerveux du porte-avions

Défense

Le coeur du système de combat du Charles de Gaulle réside au Central Opérations. C'est là, dans un vaste local, que l'ensemble des informations recueillies par les senseurs du navire sont traitées. S'y ajoutent, également, les informations collectées par les autres bâtiments de la force, tout comme celles en provenance des satellites et autres aéronefs, comme les Hawkeye et Atlantique 2. Le Rafale, dans sa version polyvalente, sera également doté de cette capacité, le standard F2 étant équipé d'une liaison 16 (ce qui n'est pas le cas sur le Rafale F1 et le Super Etendard). L'ensemble de ces renseignements, qu'ils soient issus du porte-avions lui-même ou de l'extérieur, peut transiter et être échangé via les liaisons de données (11 et 16).
Qu'il s'agisse de trafic aérien, maritime ou terrestre, le porte-avions doit pouvoir disposer d'une situation en temps réel de son environnement

A bord du porte-avions Charles de Gaulle