Défense
Le Champlain achemine depuis La Réunion du fret médical pour l’hôpital de Mayotte

Actualité

Le Champlain achemine depuis La Réunion du fret médical pour l’hôpital de Mayotte

Défense

Alors que le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Mistral est arrivé samedi à Mayotte, un autre bâtiment de la Marine nationale est en route vers l’île française située au nord-est de Madagascar. Il s’agit du bâtiment de soutien et d’assistance Outre-mer (BSAOM) Champlain, qui a quitté jeudi 2 avril la base navale de Port des Galets, à La Réunion. Il est attendu ce lundi 6 avril dans le port mahorais de Longoni. A bord, une citerne d’oxygène liquide d’une capacité de 20.000 litres, 1000 litres d’alcool pur permettant de fabriquer une solution hydro-alcoolique et des équipements de protection, dont des masques. Ce fret médical est destiné au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, qui continue de se propager dans l’île.   

Plus de 130 cas avérés dans l’île

Sur place, la situation sanitaire est compliquée car l’île est surpeuplée, le respect du confinement y est compliqué et les moyens hospitaliers, en particulier de réanimation, sont limités. D’autant que Mayotte fait face depuis le début de l’année à une épidémie de dengue qui mobilise déjà d’importantes ressources. En date du

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française