Croisières et Voyages
Le chantier de rénovation de l’Empress of the Seas prolongé

Actualité

Le chantier de rénovation de l’Empress of the Seas prolongé

Croisières et Voyages

Arrivé le 25 février au chantier Navantia de Cadix, le paquebot Empress of the Seas va jouer les prolongations en Espagne. Son armateur américain, Royal Caribbean International, a en effet annoncé l’annulation des six premières croisières prévues au départ de Miami entre le 30 mars et le 21 avril.

Les travaux de rénovation et de mise aux standards de RCI sont semble-t-il plus importants que prévu, à moins que la compagnie ait décidé d’effectuer des modifications supplémentaires. Il est pour le moment prévu d’assurer la réfection des espaces publics, d’intégrer de nouveaux restaurants et d’installer un mur d’escalade, ainsi que des systèmes de communication permettant de proposant le Wifi haut débit à bord.

Pour l’heure, l’Empress of the Seas est programmé sur des mini-croisières de 3 à 5 nuits vers les Caraïbes et les Bahamas. Mais il pourrait aussi servir, comme nous l’évoquions en octobre dernier, à permettre à Royal Caribbean de se lancer sur le marché cubain.

Construit par les chantiers français de Saint-Nazaire et mis en service en 1990 sous le nom de Nordic Empress (puis Empress of the Seas à partir de 2004), ce petit paquebot de 210.8 mètres de long pour 30.7 mètres de large affiche une jauge de 48.500 GT. Il peut accueillir jusqu’à 1840 passagers, servis par 670 membres d’équipage. En 2008, le navire avait été transféré chez Pullmantur, filiale espagnole de Royal Caribbean, au sein de laquelle il a été exploité jusqu’à son retour chez RCI. 

Royal Caribbean