Energies Marines
Le chantier du champ éolien de Saint-Nazaire est lancé

Actualité

Le chantier du champ éolien de Saint-Nazaire est lancé

Energies Marines

« Si la société toute entière s’exprimait comme les gens réunis aujourd’hui, quel bonheur ce serait ». Claude d’Harcourt, préfet de Loire-Atlantique et des Pays de Loire, était, hier, un des derniers intervenants lors de la cérémonie marquant le lancement officiel des travaux du futur champ de Saint-Nazaire. Autour de lui, plus d’une dizaine de personnes ont raconté le long chemin qui a abouti à la concrétisation du tout premier parc éolien offshore français, aujourd’hui porté par EDF-EN et le fonds canadien Enbridge.

Il y a d’abord Anne-Claire Boux, chef de projet Eolien en mer chez EDF-EN, qui a la voix pleine d’émotion quand elle parle de ces dernières années, des embûches, des attentes, de sa collègue qui a attendu trois heures Emmanuel Macron au salon de l’agriculture pour lui rappeler l’importance du champ et de l’éolien offshore, des échanges avec les pêcheurs et les élus locaux, et surtout « le soutien local », qui sera évoqué par tous les acteurs. Il y a aussi Béatrice Buffon, directrice général adjointe d’EDF-EN qui se souvient « de l’équipe d’une quinzaine de personnes quand cette aventure a commencé  avec l’appel d’offres en 2011 ». Aux côtés de Nass&Wind, les équipes d’EDF-EN ont vécu « embûches, moments intenses, rebondissements inattendus », dont le dernier majeur a sans doute été la renégociation de tarifs imposée par le gouvernement l’an passé. « La réussite vient d’un travail éminemment collectif, avec les acteurs locaux,