Divers

Analyse

Le charbon, matière première à l'échelle globale

 

Moins stratégique que le pétrole, moins vertueux que le gaz, moins symbolique de l’expansion chinoise que le fer, le charbon forme néanmoins l’une des principales marchandises du transport maritime. Son trafic international atteint maintenant le milliard de tonnes,  symbole même  des besoins énergétiques planétaires et notamment celui des économies émergentes. Comme les autres matières premières, le charbon possède son propre système d’échanges entre producteurs et consommateurs. Fortement dénuée de dimension géopolitique en raison de sa disponibilité et  de sa répartition géographique, cette énergie possède une image défavorable pour des raisons environnementales. Elle reste un élément fondamental dans les stratégies énergétiques des états et forme, pour bien des ports un socle solide d’activité.
 

Voir la note de l'Isemar 

 

---------------------------------------------------------

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

 

En savoir plus sur le site de l'Isemar: http://www.isemar.fr/fr/institut/accueil.php

Les analyses de l'ISEMAR