Défense
Le Charles de Gaulle achève sa mission au large de l’Irak

Actualité

Le Charles de Gaulle achève sa mission au large de l’Irak

Défense

Engagé depuis le 23 février dans la lutte contre le groupe terroriste Daech en Irak, le porte-avions Charles de Gaulle devrait quitter dans les prochains jours l’opération Chammal. Le bâtiment va poursuivre son déploiement en quittant le Golfe Persique pour rejoindre l’Inde à la fin du mois d’avril. Le groupe aéronaval français, qui fera escale à Goa, doit notamment participer à un grand exercice avec la flotte indienne.

 

Le pont d'envol du Charles de Gaulle (© : EMA)

Le pont d'envol du Charles de Gaulle (© : EMA)

 

Ces sept dernières semaines, le groupe aérien embarqué du Charles de Gaulle a mené de nombreuses missions au dessus de l’Irak, contribuant avec les autres moyens de la coalition aux opérations de renseignement et, quand l’occasion se présente, aux frappes contre les éléments islamistes. Par ailleurs, cette présence du porte-avions français a été, une nouvelle fois, l’occasion de démontrer le très haut niveau d’interopérabilité entre les marines française et américaine. Avec des opérations communes et de nombreux échanges entre les groupes, qui ont fonctionné de manière intégrée. Il y a également eu des échanges d’avions, avec l’accueil de F/A-18 sur le Charles de Gaulle et de Rafale Marine sur l’USS Carl Vinson. D’ailleurs, en attendant que ce porte-avions américain, qui a quitté récemment la zone, soit relevé par l’USS Theodore Roosevelt, c’est le bâtiment français qui assure la transition et constitue actuellement la plus importante base alliée intervenant contre Daech.  

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française