Défense

Actualité

Le Charles de Gaulle bientôt en arrêt technique

Défense

Le porte-avions Charles de Gaulle devrait débuter, en janvier, son prochain arrêt technique. Ce chantier programmé devrait durer quelques mois, le bâtiment pouvant néanmoins, en cas de besoin, être réarmé relativement rapidement. Les travaux seront réalisés sous la direction de DCNS, qui a signé en septembre, avec le Service de soutien de la flotte, le dernier contrat en date portant sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) du Charles de Gaulle. D’une durée de quatre ans, ce marché comprend, notamment, trois arrêts techniques d’ici la mi-2016. Le prochain contrat de MCO devrait non seulement comprendre la maintenance courante du porte-avions, mais également sa refonte à mi-vie, prévue à partir de 2017 et qui sera réalisée à l’occasion de sa seconde IPER (Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations), qui comprendra notamment le rechargement de ses deux cœurs nucléaires.

Long de 261.5 mètres pour un déplacement de 42.500 tonnes en charge, le porte-avions français, qui peut mettre en œuvre jusqu’à 40 aéronefs, a été construit à Brest par DCNS et fut admis au service actif en 2001.

Marine nationale