Défense
Le Charles de Gaulle en Inde

Actualité

Le Charles de Gaulle en Inde

Défense

Le groupe aéronaval français poursuit son déploiement dans le cadre de la mission Clémenceau. Après la Méditerranée et la mer Rouge, le Charles de Gaulle et son escorte ont rejoint l’océan Indien et se trouvent désormais en Inde. Le porte-avions de la Marine nationale est actuellement en escale à Goa, où il est arrivé la semaine dernière. Il doit repartir ce 7 mai pour des manœuvres dans le cadre de Varuna, exercice régulier conduit par les marines française et indienne. Pour cette 17ème édition de Varuna, la flotte indienne annonce qu’elle engagera son nouveau porte-avions, le Vikramaditya, ex-Gorshkov russe profondément modernisé à Severodvinsk et livré en 2013 à l’Inde. 

 

Le porte-avions indien Vikramaditya (© INDIAN NAVY)

Le porte-avions indien Vikramaditya (© INDIAN NAVY)

 

Désormais opérationnel, cet imposant bâtiment de 283 mètres et plus de 45.000 tonnes en charge peut mettre en œuvre une trentaine d’aéronefs, dont des avions Mig-29K décollant via un tremplin et récupérés au moyen de brins d’arrêt sur une piste oblique. En dehors de ce porte-avions, qui a remplacé le Viraat (ex-Hermes britannique) désarmé en mars 2017, la marine indienne mobilise pour Varuna le destroyer Mumbai, la frégate Tarkash, le sous-marin Shishumar et le ravitailleur Deepak. Côté français, on trouve autour du Charles de Gaulle et de son groupe aérien embarqué, comprenant actuellement 18 Rafale Marine, 2 Hawkeye, 2 Dauphin Pedro et 1 Caïman Marine, les frégates Forbin (avec 1 Panther), Provence (1 Caïman) et Latouche-Tréville (2 Lynx), un sous-marin nucléaire d’attaque et le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne. Les manoeuvres franco-indiennes s'achèveront le 10 mai après quatre jours d'entrainement en mer consécutifs à la phase de préparation menée à terre. 

Cet exercice naval franco-indien a pour mémoire vu le jour en 1983 et porte le nom de Varuna depuis 2001. 

 

Marine nationale Marine indienne