Défense
Le Charles de Gaulle équipé de canons télé-opérés
ABONNÉS

Actualité

Le Charles de Gaulle équipé de canons télé-opérés

Défense

Pendant son récent arrêt technique, le porte-avions français a vu son autodéfense à courte portée discrètement améliorée. Comme Mer et Marine a pu le constater, le Charles de Gaulle est désormais doté de canons télé-opérés. Il s’agit de systèmes de 20mm Narwhal, qui équipent déjà les porte-hélicoptères amphibies (PHA, ex-BPC), les frégates de défense aérienne (FDA), les frégates multi-missions (FREMM) et trois patrouilleurs Antilles Guyane (PAG, ex-PLG) de la Marine nationale. Ces systèmes, au nombre de trois, ont été installés sur des encorbellements de part et d’autre du porte-avions. Ils complètent l’artillerie manuelle, offrant un niveau rideau de défense en particulier contre des menaces asymétriques, ainsi que les missiles dont est doté le Charles de Gaulle. Ce dernier dispose notamment, sur chaque côté, d’un système Sadral avec six

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française