Défense
Le Charles de Gaulle remis à flot

Actualité

Le Charles de Gaulle remis à flot

Défense

En attente de conditions météorologiques favorables sur Toulon, ce qui a été compliqué depuis la semaine dernière, la Marine nationale a décidé, hier après-midi, de lancer l’opération de sortie du bassin de son porte-avions. La coque de l’ex-bâtiment de soutien Bougainville, qui avait été plaquée contre le bateau-porte de la cale sèche pour en assurer la sécurité, a été déplacée afin de laisser le champ libre au Charles de Gaulle. Ce dernier a pu faire mouvement hier soir, indiquait alors la marine, afin d'être amarré à l’un des quais de la zone Vauban pour achever son arrêt technique.  

Le bâtiment était entré en cale sèche le 21 janvier dans le cadre d’une indisponibilité pour entretien intermédiaire, opération de maintenance se déroulant entre deux arrêts techniques majeurs (tous les 7 à 8 ans). Le Charles de Gaulle devrait reprendre la mer vers la mi-juin pour des ses essais de plateforme et de propulsion. Puis il débutera une phase intense d’exercices destinée à assurer sa remontée en puissance, avec son groupe aérien embarqué, puis l’ensemble du groupe aéronaval et son état-major. L’objectif est que la force aéronavale française puisse être, en cas de besoin, déployée dès cet été.

 

 

Le Charles de Gaulle, hier après-midi (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Charles de Gaulle, hier après-midi (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale