Défense
Le Charles de Gaulle restera en Méditerranée orientale jusqu’à la mi-décembre

Actualité

Le Charles de Gaulle restera en Méditerranée orientale jusqu’à la mi-décembre

Défense

L’Elysée a annoncé ce 26 octobre que le porte-avions français, engagé une nouvelle fois contre Daech depuis la fin septembre, restera en Méditerranée orientale jusqu’à la mi-décembre. La France, qui avait initialement prévu de déployer le Charles de Gaulle jusqu’à la fin novembre seulement, entend ainsi maintenir une forte participation à la lutte contre le groupe terroriste, en particulier en cette période critique voyant l’armée irakienne, soutenue par la coalition, engagée dans la bataille de Mossoul.

Avec ses 24 Rafale Marine, le Charles de Gaulle permet de tripler les moyens de combat de l’armée de l’Air déployés dans la région (12 Rafale Air) et permettra aussi aux Occidentaux de conserver en Méditerranée orientale un porte-avions au moment où le groupe aéronaval russe, emmené par le Kuznetsov, est en route pour la Syrie.

Alors que les déploiements du Charles de Gaulle durent habituellement quatre mois, cette mission devait à l’origine être de courte durée en raison de la refonte à mi-vie du bâtiment français, entré en service en 2001. Le chantier, d’une durée de 18 mois, doit débuter début 2017 et nécessite une longue phase préparatoire avant le passage en cale sèche du porte-avions, qui verra notamment ses cœurs nucléaires rechargés et de nombreux systèmes modernisés.

La décision de l’Elysée, qui a choisi d’utiliser le potentiel encore disponible du Charles de Gaulle avant son arrêt technique, qui privera la France de l’outil militaire et diplomatique très précieux que représente son unique porte-avions, devrait obliger les industriels à se réorganiser, le début de la phase préparatoire à la refonte étant reculé d’un mois et demi. On ne sait pas encore si ce changement de calendrier aura des conséquences sur la date de remise en service du bâtiment à l’issue des travaux, prévue à l’automne 2018.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française