Défense
Le Charles de Gaulle s'entraine en mer avant son départ en mission

Actualité

Le Charles de Gaulle s'entraine en mer avant son départ en mission

Défense

Le porte-avions français est actuellement en mer, où il enchaîne les entrainements avant son déploiement en océan Indien. Hier, le Charles de Gaulle naviguait au large de la Corse et a été ravitaillé par la Meuse. Malgré sa propulsion nucléaire, le porte-avions nécessite, en effet, des ravitaillements réguliers à la mer. Les bâtiments spécialisés, comme la Meuse, lui délivrent, via des manches et dispositifs de transfert de charges lourdes, du carburant aviation, des vivres, de l'eau douce, des pièces de rechange ou encore des munitions. La fréquence des ravitaillements dépend de l'activité du porte-avions, et plus particulièrement de celle de son groupe aérien embarqué. En moyenne, les ravitailleurs viennent compléter soutes et frigos tous les 10 jours, et en profitent pour récupérer les déchets produits par le Charles de Gaulle et ses 2000 marins.
Premier grand déploiement du groupe aéronaval français depuis plus de 3 ans, la mission Agapanthe 2010 doit débuter mi-octobre, c'est-à-dire la semaine prochaine. Le porte-avions appareillera de Toulon en compagnie de la frégate de défense aérienne Forbin et de la frégate anti-sous-marine Tourville. Cette force sera soutenue par un pétrolier ravitailleur et rejointe par un sous-marin nucléaire d'attaque.

la Meuse (© : MARINE NATIONALE)
la Meuse (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française