Défense

Actualité

Le Chevalier Paul intégré dans un groupe aéronaval américain

Défense

Depuis le 28 janvier, la frégate de défense aérienne Chevalier Paul est intégrée dans le groupe aéronaval du porte-avions américain USS John C. Stennis, qui croise avec son escorte dans le golfe Persique. Le bâtiment français, qui faisait partie des moyens engagés le mois dernier dans la tentative de libération d’un otage français en Somalie (le commando de la DGSE était parti du bâtiment de projection et de commandement Mistral), va, après son passage dans le Task Group américain, participer à l’exercice bilatéral Gulf Falcon 2013, qui se déroulera au Qatar du 16 février au 7 mars.

 

L'USS John C. Stennis (© : US NAVY)

 

La frégate de défense aérienne Chevalier Paul (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Organisées tous les quatre ans, ces manœuvres franco-qataries comprennent trois volets, terrestre, aérien et naval. Quelques 1300 militaires français vont y participer, environ 150 véhicules ayant été projetés depuis Toulon par le navire roulier Ark Forwarder (voir notre article). Ces moyens de l’armée de Terre comprennent notamment 17 chars Leclerc, 24 véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), 22 véhicules de l’avant blindés (VAB), 4 canons autoporteurs CAESAR et plusieurs engins du Génie. L’armée de l’Air mobilisera, pour sa part, 6 avions de combat, soit 3 Rafale et 3 Mirage 2000-5, ainsi qu’un hélicoptère Puma.

 

 

Embarquement d'un Leclerc sur l'Ark Forwarder fin janvier (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 

Un char Leclerc dans le désert (© : EMA)

 

Rafale Air (© : EMA)

 

 (© : EMA)