Défense
Le Chevalier Paul à Malte sur les traces de son histoire

Actualité

Le Chevalier Paul à Malte sur les traces de son histoire

Défense

La frégate de défense aérienne Chevalier Paul est arrivée la semaine dernière à Malte pour une escale de trois jours. L'occasion de rappeler l'origine du nom porté par le bâtiment. La dernière des frégates françaises a, en effet, été baptisée en mémoire de Jean-Paul de Saumeur, né en 1598 à Marseille et fait chevalier de l'ordre de Malte en 1637. Appelé « Chevalier Paul » et considéré comme l'un des plus brillants marins français, il s'illustra dans les combats contre les navires ottomans avant de se mettre au service du roi de France. D'abord nommé capitaine de vaisseau puis chef d'escadre et lieutenant général, il remporta de nombreuses victoires contre les Espagnols et les Anglais. Fait commandeur de Malte en 1659, il mena une dernière campagne en 1666 et se retira à Toulon, où il mourut de maladie l'année suivante.
Le bâtiment qui porte aujourd'hui son nom est l'une des deux plus puissantes frégates de la Marine nationale. Long de 152.4 mètres pour un déplacement de 7000 tonnes en charge, le Chevalier Paul est spécialisé dans la défense aérienne et met notamment en oeuvre des missiles Aster 15 et Aster 30. Sistership du Forbin, admis au service actif la semaine dernière, la nouvelle frégate fait partie du programme franco-italien Horizon.
____________________________________________________

- En savoir plus sur l'histoire du Chevalier Paul sur le site netmarine

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française