Marine Marchande
Le chiffre d'affaires de BOURBON fait un bond de 21% en 2008

Actualité

Le chiffre d'affaires de BOURBON fait un bond de 21% en 2008

Marine Marchande

Le groupe maritime français a dévoilé hier ses résultats pour le quatrième trimestre et l'ensemble de 2008. Sur l'année, BOURBON a réalisé un chiffre d'affaires de 931.3 millions d'euros, soit 21% de mieux que sur l'exercice 2007 (variation taux courant). Pour le dernier trimestre 2008, l'activité a représenté 258.2 millions d'euros, contre 198.2 millions d'euros d'octobre à décembre 2007 (+30.3%). « Les performances de l'année 2008 reflètent une bonne croissance des activités offshore, au rythme des livraisons de nouveaux navires, de renouvellement des contrats anciens et du recours à l'affrètement extérieur quand cela est demandé par nos clients », estime Jacques de Chateauvieux. Pour le Président Directeur Général de BOURBON : « Dans la Division Vrac, l'année 2008 restera celle de tous les records, BOURBON ne subissant l'impact de la forte baisse des taux de fin d'année qu'avec un décalage dans le temps. » L'activité de BOURBON est désormais assurée à plus de 95 % à l'international.

 Un navire affecté à l'activité Subsea (© : BOURBON)
Un navire affecté à l'activité Subsea (© : BOURBON)

L'activité offshore se développe à un rythme soutenu

La part de l'Offshore est en progression et représente, au 4ème trimestre 2008, 81% du chiffre d'affaires du groupe. L'activité a généré 209.1 millions d'euros d'octobre à décembre 2008 (+62.7% par rapport à 2007) et 672.1 millions d'euros sur l'année (+38.7%). L'accélération observée en cours du dernier trimestre de l'année s'explique par la mise en service de nouveaux navires, soit 7 navires supply et 9 crewboats, ainsi que le plein effet des navires précédemment livrés.

En 2008, l'Activité Marine Services a vu son chiffre d'affaires progresser de 29,7% pour atteindre 539,6 millions d'euros. Cette Activité a largement bénéficié des livraisons de navires intervenues au cours de l'année (20 supply et 40 crewboats) ainsi que des revalorisations des contrats anciens arrivés à échéance et renouvelés sur la période. BOURBON a en particulier pris livraison de 12 navires « Bourbon Liberty » destinés au marché de substitution dans l'offshore continental qui sont très appréciés par les clients.

L'Activité Subsea Services connait un fort développement, conformément au plan stratégique Horizon 2012. Le chiffre d'affaires atteint 132,5 millions d'euros pour 2008, en progression de 93,2% par rapport à 2007. Avec 2 nouveaux navires livrés en 2008, le développement a été également en partie soutenu par le recours à l'affrètement, dans l'attente des prochaines livraisons.

Malgré les attaques, comme celle du Leda, l'Afrique reste une zone porteuse  (© : BOURBON)
Malgré les attaques, comme celle du Leda, l'Afrique reste une zone porteuse (© : BOURBON)

L'Afrique concentre 67% du chiffre d'affaires de l'offshore

Sur le plan géographique, la croissance de la Division Offshore est très rapide en Asie et toujours soutenue en Afrique, zone dans laquelle, en 2008, l'Offshore a réalisé 67% de son chiffre d'affaires. Selon BOURBON, la progression de l'activité en Afrique résulte de la forte présence du groupe dans deux principaux marchés en croissance que sont l'Angola et le Nigéria. En dépit des difficultés liées aux opérations, notamment en matière de sûreté au Nigeria, l'activité des compagnies internationales associées aux compagnies nationales locales se développe, avec la mise en service des champs d'offshore profond, l'exploration de nouveaux permis et les investissements de maintien en production des champs existants.
La forte croissance de la Zone Asie se poursuit tant en Asie orientale qu'en Inde, dans un contexte de marché toujours favorable et qui s'ouvre aux navires de nouvelle génération. A fin 2008, BOURBON opère 16 navires supply et 13 crewboats en Asie. La croissance se confirme au Mexique avec l'arrivée des navires nouvelle génération, alors que l'activité est stable au Brésil. Enfin, dans la zone Europe-Méditerranée-Moyen Orient, la présence de BOURBON se renforce grâce à la mise en service de navires sortis des chantiers.

 Le vraquier Messidor (© : BOURBON)
Le vraquier Messidor (© : BOURBON)

Le vrac en forte chute au dernier trimestre

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires de la Division Vrac ressort à 234,8 millions d'euros, soit une baisse de 4.1%. 2008 se décompose en deux périodes distinctes. Comme l'explique BOURBON, les 9 premiers mois ont bénéficié d'un niveau exceptionnellement élevé des taux de fret (52.090 $/jour en moyenne) associé à une demande en volume soutenue. Au cours du quatrième trimestre, l'effondrement des taux de référence (8725 $/j) s'est accompagné d'une baisse des volumes traités à court terme. Sur l'ensemble de l'année, BOURBON a transporté 14 millions de tonnes contre 16,2 millions en 2007. Selon le groupe, la politique de contractualisation de la Division a permis de limiter l'effet de cette baisse des taux. Ainsi, sur le dernier trimestre 2008, alors que le BSI (Baltic Supramax Index) reculait de 81%, le chiffre d'affaires de la Division a baissé « seulement » de 36% (en dollars). On notera enfin que la vente du Fructidor en juillet a réduit la part de l'activité réalisée par les navires en propriété.

 Navires du type Liberty dans les chantiers chinois (© : BOURBON)
Navires du type Liberty dans les chantiers chinois (© : BOURBON)

 Le Bourbon Mistral (© : BOURBON)
Le Bourbon Mistral (© : BOURBON)

Le groupe se veut rassurant pour 2009

Sur le marché offshore, l'évolution du prix du baril, revenu à environ 45 $, pourrait impacter le niveau d'activité général. L'effet devrait toutefois être limité sur BOURBON. En effet, selon le groupe, « BOURBON réalise près de 90% de son chiffre d'affaires auprès des grandes compagnies nationales et internationales, dont les plans d'investissements devraient rester soutenus, et ne sera que marginalement affecté par les réductions d'investissements que pourraient décider les autres opérateurs indépendants. Par ailleurs, les opérations de services maritimes de BOURBON interviennent très majoritairement durant les phases de production ou de maintenance des champs pétroliers offshore existants, activités par nature moins sensibles à l'évolution du prix du pétrole. Enfin 80% de la flotte existante sont déjà contractualisés pour l'année 2009 ». Comme prévu dans le cadre du plan Horizon 2012, l'année 2009 connaitra une accélération du rythme des livraisons, avec 31 navires supply, 2 navires IMR et 44 crewboats attendus.
Concernant le vrac, le contexte général du marché est caractérisé par une baisse des volumes du commerce mondial, par la chute du taux de fret de référence et par une grande incertitude sur la demande des clients et la solidité des contre parties dans les contrats. En ce qui concerne BOURBON, « la baisse importante des taux sur le marché se répercutera sur le chiffre d'affaires, mais l'activité de la Division ne devrait pas subir le plein effet du retournement de tendance du marché, grâce notamment : à l'augmentation de la flotte de navires en propriété par la prise de livraison de navires ; à la rémunération des services de gestion logistique apportés aux clients sur le long terme ; aux revenus des navires donnés en affrètement à des tiers sur des périodes longues ».

Bourbon Offshore | Toute l'actualité de la compagnie