Marine Marchande

Actualité

Le chimiquier Gascogne libéré, l’équipage est sauf

Le chimiquier Gascogne de l’armement SeaTankers, pris en otage dans la nuit du dimanche 3 février au large d’Abidjan, a été relâché tôt dans la matinée d'hier. Deux membres de l’équipage, qui compte 17 hommes, ont été pris en charge pour des blessures sans gravité. Comme cela était à prévoir, l’objet de l’attaque du Gascogne était le vol de sa cargaison. Les 3000 tonnes de gasoil contenues dans les cuves du navire-citerne ont été siphonnées. L’armement, soulagé de ce dénouement, n’a pas souhaité préciser le lieu où se trouvait le navire au moment de sa libération, « par mesure de sécurité ».

 

Piraterie