Divers
Le Clemenceau double le cap de Bonne espérance

Actualité

Le Clemenceau double le cap de Bonne espérance

Divers

L’ancien porte-avions français a doublé le Cap de Bonne Espérance, a-t-on appris hier auprès de la Marine nationale. Son remorqueur, le Sable Cape, qui a pris le relais du Sumatras au large de Zanzibar, faisait cap à l’Ouest, à mi-chemin d’un périple de 10.000 nautiques (18.000 km). La vitesse du convoi, qui est attendu fin mai, à

Porte-avions Clemenceau | Toute l'actualité passée du « Clem »