Croisières et Voyages
Le Club Med 2 a rallié Toulon
ABONNÉS

Actualité

Le Club Med 2 a rallié Toulon

Croisières et Voyages
Vie Portuaire

Parti le 23 avril de Fort-de-France et après une brève escale technique à Algésiras, le voilier de croisière français Club Med 2 est arrivé vendredi 8 mai dans la rade de Toulon. Il s’est amarré à l’ancien môle des chantiers de La Seyne-sur-Mer, non loin du Mega Express Three de Corsica Ferries, toujours immobilisé suite à la réduction des rotations vers l’île de Beauté. Le port varois accueille ainsi son premier « paquebot » nécessitant un quai pour stationner dans l’attente de pouvoir reprendre son activité, toute l’industrie de la croisière étant à l’arrêt depuis le mois de mars à cause de la pandémie de coronavirus.

 

 

Mer et Marine a d’ailleurs appris de sources sanitaires que le Club Med 2 avait été touché par le Covid-19 alors qu’il était arrivé en Martinique, sans passagers à bord, le 18 mars. L’équipage avait été dans un premier temps interdit de descendre du navire, placé au mouillage devant Fort-de-France, dont l’hôpital s’est chargé de la prise en charge des malades. Après une période d’isolement et des relèves, les marins sont aujourd’hui « clairs ».

Long de 187 mètres pour une largeur de 20 mètres, le Club Med 2 est un cinq-mâts goélette lancé en 1992 aux Ateliers et Chantiers du Havre. Battant pavillon français et armé par environ 200 membres d’équipage (dont 45 marins pour le pont et la machine), il compte 184 cabines, pour une capacité de 392 passagers. Le Club Med 2 avait à l’origine un sistership, le Club Med 1 (sorti des ACH en 1990), qui a été vendu en 1998 à la compagnie américaine Wind Star, où il navigue depuis sous le nom de Wind Surf.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Ports de Toulon & Seyne-sur-Mer | Actualité et vie portuaire