Marine Marchande

Actualité

Le CMA CGM Fort Ste Marie en réparation à Brest

Marine Marchande

Privé de propulsion après une avarie sur son moteur principal le 17 février, le porte-conteneurs CMA CGM Fort Ste Marie est arrivé cinq jours plus tard à Brest. Vendredi matin, le navire, tracté par le remorqueur espagnol Vehintiseis, parti de Santander pour récupérer son « client » au large de la Bretagne, est arrivé dans le Goulet. Le remorqueur brestois Saint-Denis, de Boluda, s’est joint au convoi et s’est positionné à l’arrière du Fort Ste Marie avant le passage devant le phare du Petit Minou. Arrivé dans la rade, le porte-conteneurs s’est mis au mouillage avant de rejoindre le quai des porte-conteneurs. Une équipe de Damen Shiprepair Brest est montée à bord afin d'évaluer la situation et entreprendre les réparations. CMA CGM espère que le navire pourra reprendre son service commercial cette semaine.

 

 

Le CMA CGM Fort Ste Louis arrivant à Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

Le CMA CGM Fort Ste Louis arrivant à Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

Le Saint-Denis passant sa remorque à l'arrière (© : MICHEL FLOCH)

 

La remorque du Vehintiseis à la proue (© : MICHEL FLOCH)

 

Le convoi passe devant le Petit Minou (© : MICHEL FLOCH)

 

Le CMA CGM Fort Ste Louis arrivant à Brest (© : MICHEL FLOCH)

 

Le remorqueur espagnol Vehintiseis (© : MICHEL FLOCH)

 

 

Faisant partie des quatre « Forts » de la compagnie française (une classe qui compte également les Fort St Louis, Fort St Georges et Fort St Pierre) exploités entre la métropole et les Antilles, le CMA CGM Fort Ste Marie a été mis en service en 2003. Battant comme ses sisterships pavillon français, ce porte-conteneurs de 197.7 mètres de long et 30.2 mètres de large présente ne capacité de 2260 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur).

Egalement victime d’une avarie sur son moteur principal, le Fort St Louis était, quant à lui, toujours amarré hier  au terminal de Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire.

CMA CGM Port de Brest