Marine Marchande

Actualité

Le CMA CGM Fort Ste Marie remorqué vers Brest

Marine Marchande

Le porte-conteneurs français  CMA CGM Fort Ste Marie a subi une grosse avarie sur son moteur principal, le dimanche 17 février, alors qu’il se trouvait dans le golfe de Gascogne. Il venait de quitter Montoir-de-Bretagne pour faire route vers Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Le navire a été pris en remorque hier par le Vehintiseis, un remorqueur de l’armement espagnol Remolques Unidos, qui est parti de Santander, dans le nord de l’Espagne. Le convoi fait actuellement route à 4 nœuds vers Brest où il est attendu vendredi en fin de matinée. CMA CGM  explique que «  tout est mis en œuvre pour minimiser le retard du navire et assurer la reprise de son exploitation commerciale au plus tard lundi 25 février ».

Cet incident intervient quelques jours après celui arrivé à son sistership, le Fort St Louis, qui a été immobilisé une dizaine de jours à Saint-Nazaire. Il avait également subi une avarie sur son moteur principal, un Man 8S70, alors qu’il se trouvait au large de la Bretagne. Il est actuellement toujours à Montoir-de-Bretagne et devrait rejoindre sa ligne prochainement.
Pour mémoire, les Fort St Louis et Fort Ste Marie sont des navires de 197.7 mètres d'une capacité de 2200 EVP (équivalent vingt pieds - taille standard du conteneur), dont 550 reefers (conteneurs réfrigérés). Ils font partie de la série des « Forts » de CMA CGM et relient aux côtés des  Fort St Georges et Fort St Pierre, les Antilles à la métropole. La ligne, qui offre un service hebdomadaire, effectue une rotation Dunkerque, Rouen, Le Havre, Montoir, Pointe-à-Pitre et Fort de France.
« CMA CGM a décidé de réorganiser la rotation des navires de la ligne afin de respecter la fréquence hebdomadaire des escales à Fort De France et à Pointe à Pitre et d’assurer les chargements des frets prévus en semaine 09 et 10 aux clients antillais », précise l'armement.
 

CMA CGM