Marine Marchande
Le CMA CGM Jules Verne dans un exercice de remorquage allemand

Actualité

Le CMA CGM Jules Verne dans un exercice de remorquage allemand

Marine Marchande

Test de remorquage grandeur nature sur le CMA CGM Jules Verne au large de l’embouchure de l’Elbe, devant l’archipel allemand d’Heligoland. Le maxi porte-conteneurs français de 396 mètres de long et d’une capacité de 16.000 EVP a servi, dans la journée du 13 juin, de plateforme d’entraînement pour l’Havariekommando, l’autorité fédérale allemande du sauvetage en mer.

Une équipe d’experts, arrivée sur le Jules Verne en hélicoptère, a pu tester les scénarios de coordination entre les sauveteurs et le bord ainsi que le comportement du navire sous remorques, et ce à différents caps. Trois navires de sauvetage, les Neuwerk, Mellum et Nordic participaient à l’exercice, que l’Havariekommando a qualifié de succès, notamment en raison de la présence à bord de dispositifs de remorquage d’urgence. Ces derniers, qui permettent un passage de remorque aisé et une répartition améliorée de la tension au croc sur la structure du navire, ne sont toujours pas obligatoires sur les maxi porte-conteneurs.

 

(HAVARIE KOMMANDO)

(HAVARIE KOMMANDO)

 

(HAVARIE KOMMANDO)

(HAVARIE KOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)
 

Il est intéressant de constater que les sauveteurs allemands ont choisi de s’appuyer sur l’intervention, combinée ou individuelle, des trois unités affrétées à l’année pour le sauvetage en mer du Nord: le Nordic, puissant remorqueur hauturier (207 tonnes de bollard pull), le navire anti-pollution Mellum (100 tonnes de bollard pull) et le Neuwerk (113 tonnes de bollard pull).

 

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

(HAVARIEKOMMANDO)

 

En France, le dernier entrainement d’ampleur sur un gros porte-conteneurs remonte à l’exercice conduit sur le CMA CGM Marco Polo en mars 2013 sous l’autorité du préfet maritime de l’Atlantique. C’est la seule Abeille Bourbon (200 tonnes de bollard pull) qui avait effectué le passage de remorque.

Face à l’augmentation de la taille des navires, la doctrine de sauvetage semble évoluer progressivement. Là où le remorquage vers un abri ou un port semblait évident il y a quelques années, on tend désormais de plus en plus à la stabilisation du navire en mer et à l’envoi de spécialistes à bord pour effectuer une assistance in situ. Puisque même avec un remorqueur très puissant, il peut parfois paraître illusoire de remorquer en sécurité un porte-conteneurs de 400 mètres de long ou un paquebot de 150.000 tonneaux avec 5000 personnes à son bord. Surtout par mer formée, facteur aggravant pour la fragilisation de la structure du navire déjà « secouée » par la prise de remorque. 

 

Mars 2013, exercice Abeille Bourbon - Marco Polo (MARINE NATIONALE)

Mars 2013, exercice Abeille Bourbon - Marco Polo (MARINE NATIONALE)

CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français