Divers
Le Comité Interministériel de la Mer va se réunir vendredi à Guérande

Actualité

Le Comité Interministériel de la Mer va se réunir vendredi à Guérande

Divers

Les services de Matignon ont confirmé que le prochain Comité Interministériel de la Mer se déroulerait vendredi à Guérande. Présidé par le premier ministre, le CIMER, chargé de délibérer sur la politique maritime de la France, réunit les ministres en lien avec ces problématiques. Vendredi, François Fillon devrait, ainsi, être accompagné de Nathalie Kosciusko-Moriset, Marie-Luce Penchard et Thierry Mariani.
Le dernier CIMER s'était tenu en décembre 2009. Il avait permis d'adopter le Livre Bleu « Stratégie nationale pour la mer et les océans », qui fixe les grandes orientations stratégiques nationales pour la mer et le littoral. Différentes mesures avaient alors été annoncées, comme la création de la fonction Garde-côte, des directions interrégionales de la mer (dans le cadre de la réorganisation territoriale des services de l'Etat), de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM), ainsi que du Conseil d'Orientation de la Recherche et de l'Innovation pour la Construction et les Activités Navales (CORICAN). Le dernier CIMER avait aussi acté l'implantation d'une plateforme technologique des énergies marines renouvelables à Brest, ainsi que l'accélération de la planification stratégique de l'éolien en mer, qui va déboucher sur le lancement d'un premier appel d'offres. Dans le domaine social, le comité de décembre 2009 avait validé la fusion du Conseil supérieur de l'Etablissement national des invalides de la marine et du Conseil supérieur de la prévention des risques professionnels et du bien-être des gens de mer. Ils vont être rassemblés au sein d'un Conseil supérieur des gens de mer, doté de prérogatives élargies. Côté environnement, le CIMER avait décidé de la mise en place de nouvelles aires marines protégées (Mayotte, les îles Glorieuses et Europa) et la mise à l'étude de deux nouveaux parcs naturels marins en métropole (Nord Bretagne/Normandie et bassin d'Arcachon).
Enfin, la question du démantèlement des navires avait été remise sur la table, notamment pour savoir si une filière de déconstruction peut être développée sur le territoire national.
Vendredi, à Guérande, le premier ministre devrait donc faire le bilan des travaux menés depuis le dernier CIMER et, sans doute, annoncer de nouvelles décisions.