Défense
Le commandant de l’USS Theodore Roosevelt relevé de ses fonctions

Actualité

Le commandant de l’USS Theodore Roosevelt relevé de ses fonctions

Défense

Pour certains, c’est un capitaine qui a perdu pied face aux évènements, portant au passage un sérieux coup à la crédibilité de la flotte américaine face à ses adversaires. Pour d’autres, c’est un héros qui a sacrifié sa carrière afin de sauver ses hommes.

Commandant du porte-avions USS Theodore Roosevelt (CVN 71), victime d’une épidémie de Covid-19, Brett Crozier a été démis de ses fonctions. Cela, après la diffusion dans les media d’une lettre envoyée par l’officier à sa hiérarchie. Il y faisait part de sa vive inquiétude et de son impuissance quant au développement galopant de la maladie à bord de son bâtiment, sur lequel le nombre de cas était passé de 3 plus de 100 entre le 25 et le 29 mars, la transmission étant favorisée par la promiscuité et l’impossibilité de respecter les gestes barrières. Le pacha du Roosevelt réclamait pour contenir l’infection l’autorisation de débarquer l’équipage sur l’île de Guam, où le porte-avions et ses plus de 4000 marins sont immobilisés depuis le 28 mars. « Nous ne sommes pas en guerre. Il n'y a aucune raison que des marins meurent », avait notamment fait valoir Brett Crozier, qui avait pris le commandement du CVN 71 le 1er novembre dernier. 

 

Brett Crozier lors de sa prise de commandement du CVN 71 le 1er novembre 2019 (© US NAVY)

Brett Crozier lors de sa prise de commandement du CVN 71 le 1er novembre 2019 (© US NAVY)

 

Fuites dans la presse et escale controversée au

US Navy / USCG