Marine Marchande
Le commandant du Maersk Alabama libéré, trois pirates tués

Actualité

Le commandant du Maersk Alabama libéré, trois pirates tués

Marine Marchande

Le commandant du porte-conteneurs américain Maersk Alabama, détourné le 8 avril au large de la Somalie, a été libéré lors d'une opération de sauvetage lancé par la marine américaine. Après que l'équipage du Maersk Alabama eut repris le contrôle de son bateau, qui est arrivé samedi au Kenya, seul le capitaine Richard Phillips restait aux mains des pirates, qui le retenaient sur une embarcation de sauvetage du porte-conteneurs, pistée par l'US Navy. Après une tentative infructueuse pour s'échapper à la nage, l'officier a finalement été libéré par une opération des forces spéciales américaine. Au cours de l'assaut, trois pirates ont été tués et un quatrième fait prisonnier. Richard Phillips a été d'abord conduit sur le destroyer Bainbridge (DDG 96) puis sur le porte-hélicoptères d'assaut USS Boxer (LHD 4), d'où il a pu contacter sa famille.
Appartenant à la filiale américaine du groupe danois A.P. Moller Maersk, le Maersk Alabama, immatriculé aux Etats-Unis, est armé par 20 membres d'équipage, tous américains. Il a été attaqué à 500 kilomètres des côtes somaliennes.

L'embarcation de sauvetage du Maersk Alabama vue par un drone UAV Scan Eagle (© US NAVY)
L'embarcation de sauvetage du Maersk Alabama vue par un drone UAV Scan Eagle (© US NAVY)

Le Bainbridge à côté de l'embarcation  (© US NAVY)
Le Bainbridge à côté de l'embarcation (© US NAVY)

Maersk | Actualité du groupe maritime danois Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime