Science et Environnement
Le composite du futur se crée à Lorient

Reportage

Le composite du futur se crée à Lorient

Science et Environnement

A Lorient, le composite est dans l’ADN industriel local. Que ce soit la construction navale militaire, la course au large ou les navires de servitude, ici, on a l’habitude de construire avec ce matériau, qui séduit désormais bien au-delà de ses applications traditionnelles. « BMW a construit en voiture entièrement en composite, les avions prennent le même chemin, on conçoit des pales d’éoliennes qui pourront mesurer plus de 100 mètres de long, la technologie est vraiment en plein essor autour et grâce au composite », explique Yves Grohens. Professeur à l’Université de Bretagne Sud (UBS), il travaille au sein d’un laboratoire de recherche sur les matériaux et intervient sur le plateau Compositic.

« Compositic est né il y a 18 mois de la rencontre des industriels locaux, spécialisés dans le domaine du composite, les universitaires et les élus de l’agglomération lorientaise », détaille Yves Grohens. L’idée est de réunir, au même endroit, des connaissances scientifiques pointues et des demandes industrielles exigeantes. « Il s’agit d’accompagner les projets de recherche et de développement portant sur l’utilisation du composite, de la conception d’une pièce à son industrialisation ». Le plateau dispose, pour