Vie Portuaire
Le Conseil Général des Alpes-Maritimes propriétaire du port de Nice

Actualité

Le Conseil Général des Alpes-Maritimes propriétaire du port de Nice

Vie Portuaire

Le préfet de Provence Alpes Côte d’Azur a tranché, la semaine dernière, en faveur du Conseil Général des Alpes-Maritimes pour transférer la propriété du port du Nice. Cette décision, qui s’inscrit dans le cadre de la loi de décentralisation du 13 août 2004, doit entrer en application d’ici le 1er janvier 2007, après la signature d’une convention entre l’Etat et l’assemblée départementale. Le choix du préfet, Christian Frémont, met fin à un conflit de plus d’un an, les collectivités départementale et régionale s’étant portées toutes deux candidates au transfert de compétence. Le Conseil général, présidé par le ministre délégué à l’Aménagement du Territoire, Christian Estrosi, avait fait valoir qu’il était déjà, depuis plus de vingt ans, en charge des ports de Cannes, Villefranche, Golfe Juan et Menton. La préfecture a donc respecté une cohérence départementale, contre le projet de la région, présidée par le socialiste Michel Vauzelle.

Investissements et rénovation

La gestion du port de Nice restera assurée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de la ville. Cette dernière a lancé, en début d’année, un plan d’investissement visant à rénover la digue du port. Les travaux, qui doivent s’achever à l’été, coûteront plus de 4 millions d’euros. L’autre projet majeur concerne la construction d’une nouvelle gare maritime dotée d’un terminal passagers de 900 m² et d’une aire de pré-embarquement capable d’accueillir près de 800 véhicules.
En 2005, le port de Nice a affiché un trafic de 344.000 tonnes, en hausse de 18% par rapport à l’année précédente. L’activité passagers, en recul sur les liaisons ferries comme les escales de paquebots, a représenté 1.08 million de passagers.

Port de Nice