Pêche
Le Conseil Pêche a fixé les TAC et quotas pour 2017

Actualité

Le Conseil Pêche a fixé les TAC et quotas pour 2017

Pêche

Le Conseil Pêche, réunissant les ministres des 28 Etats membres de l'Union européenne, a réussi, au terme de l’habituel marathon de fin d’année, à trouver un accord sur les quotas de pêche applicables dans les eaux européennes de l’Atlantique et de la mer du Nord. Pour mémoire, les Taux Autorisés de Captures (TAC) et quotas, qui déterminent la quantité de poissons pêchable pour une espèce et un stock défini, sont négociés chaque année au Conseil. Une fois ces limites posées, chaque Etat répartit, au sein de son pays, les quotas entre les professionnels. La réforme de la Politique Commune des Pêches, en 2014, a mis en place, pour le calcul des TAC et quotas, la base du Rendement Maximum Durable (RMD), limite de pêche devant permettre le renouvellement des espèces. En 2017, 44 stocks seront gérés sur cette base, contre 36 l’an passé. Le but est d’atteindre, d’ici 2020, l’application du RMD pour tous les stocks. « La tendance positive concernant les stocks gérés dans des limites biologiques prudentes sera renforcée », précise le Conseil.

Un compromis

Pêche