Défense
Le coronavirus se répand dans la flotte américaine et immobilise un porte-avions

Actualité

Le coronavirus se répand dans la flotte américaine et immobilise un porte-avions

Défense

A l’image de l’ensemble des Etats-Unis, les cas de Covid-19 se multiplient dans les forces armées américaines, y compris au sein de l’US Navy. De nombreux cas ont été signalés dans les bases navales et autres implantations terrestres, mais aussi à bord de bâtiments, dont certains en opération.

C’est à partir de la mi-mars que les premiers tests positifs au coronavirus au sein d’équipages américains ont été officiellement annoncés. Il y a notamment eu des cas à bord du porte-hélicoptères d’assaut USS Boxer, puis du destroyer USS Ralph Johnson, de la frégate USS Coronado… la communication autour des navires touchés s’est ensuite faite beaucoup plus discrète. Jusqu’à ce que les autorités américaines reconnaissant que les deux porte-avions actuellement déployés dans la zone Asie-Pacifique font face à l’épidémie. Il s’agit de l’USS Ronald Reagan et de l’USS Theodore Roosevelt. Le premier est le porte-avions stationné de manière permanente au Japon, où la marine américaine comptait samedi dernier dans la base navale de Yokosuka plus de 130 cas confirmés de Covid-19. C’est lundi que des officiels américains ont annoncé que deux premiers cas avaient été testés

US Navy / USCG