Croisières et Voyages
Le Costa Atlantica transféré au chinois CSSC

Actualité

Le Costa Atlantica transféré au chinois CSSC

Croisières et Voyages

Conformément aux annonces faites en novembre 2018 par le groupe américain Carnival Corporation, le paquebot Costa Atlantica a été transféré à la compagnie chinoise CSSC Carnival Cruise Shipping. Créée en 2015 et basée à Hong Kong, cette société sino-américaine est détenue à 60% par le conglomérat chinois China State Shipbuilding Corporation (CSSC) et le fonds souverain China Investment Corporation, le reste du capital appartenant à Carnival Corporation, leader mondial de l’industrie de la croisière dont la compagnie italienne Costa est une filiale.

Officiellement transféré le 11 janvier à Shanghai, le Costa Atlantica va être exploité au profit de la clientèle chinoise en Asie du sud-est et vers le Japon. Il s’agit du premier paquebot de cette nouvelle compagnie, qui va aussi recevoir son sistership, le Costa Mediterranea, exploité cet hiver en océan Indien et qui après une saison de printemps et d’été en Méditerranée partira pour l’Asie, son arrivée à Singapour étant prévue le 21 novembre 2020.  

Sortis en 2000 et 2003 des chantiers finlandais d’Helsinki, ces deux navires de 292 mètres de long et 85.860 GT de jauge comptent 1057 cabines.

 

Le Costa Mediterranea (© FABIEN MONTREUIL)

Le Costa Mediterranea (© FABIEN MONTREUIL)

 

Ils vont permettre de lancer l’activité CSSC Carnival Cruise Shipping en attendant l’arrivée d’unités neuves spécialement construites pour la compagnie et sa clientèle chinoise. A ce titre, deux paquebots de plus de 133.000 GT et au moins 2000 cabines basés sur le même design que les Carnival Vista et Costa Venezia ont été commandés au chantier Shanghai Waigaoqiao, filiale de CSSC. Le contrat, qui comprend une option pour quatre unités supplémentaires, est réalisé dans le cadre d’un accord de coopération avec le constructeur italien Fincantieri, qui a conçu et réalisé les Vista et Venezia. Et qui aide maintenant les chinois à réaliser leur premier grand paquebot de croisière. La construction de la tête de série a débuté à Shanghai en octobre 2019 en vue d’une livraison à CSSC CCS en 2023.

 

Le Costa Smeralda (© EMMANUEL BONICI)

Le Costa Smeralda (© EMMANUEL BONICI)

 

Quant à Costa Croisières, qui devrait aussi bientôt perdre le Costa neoRomantica (1993, 56.800 GT, 789 cabines), actuellement exploité en Asie, et à terme le Costa Victoria (1996, 76.000 GT, 964 cabines), la compagnie italienne renouvelle sa flotte avec pour le moment deux paquebots géants de 182.700 GT et plus de 2600 cabines : le Costa Smeralda, mis en service fin décembre et le futur Costa Toscana, dont l’entrée en flotte est prévue en juin 2021. Quant à la filiale asiatique de la compagnie, Costa Asia, elle continue - en attendant du moins le développement de CSSC CCS - son développement avec deux nouvelles unités de 135.500 GT et 2116 cabines, le Costa Venezia livré en février 2019 par Fincantieri et son sistership, le Costa Firenze, qui doit être opérationnel en septembre prochain. 

 

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Costa Venezia (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Costa Croisières