Croisières et Voyages
Le Costa Venezia en achèvement à flot

Actualité

Le Costa Venezia en achèvement à flot

Croisières et Voyages

Ce sera le premier navire neuf de Costa Croisières depuis le Diadema, mis en service en octobre 2014. Et c’est aussi le premier des deux paquebots de la compagnie italienne spécialement construits pour le marché chinois. Il s’agit du Costa Venezia, que le chantier Fincantieri de Monfalcone a mis à l’eau le 22 juin. Le navire est désormais en achèvement à flot en vue d’une mise en service dans un peu plus de huit mois. Il commencera son activité commerciale par une courte croisière de vernissage de cinq jours qui débutera le 3 mars 2019 à Trieste et comprendra des escales en Grèce et en Croatie. Le paquebot reviendra ensuite dans le port italien, d’où il s’élancera le 8 mars pour un grand voyage de positionnement vers l’Asie. Ce périple de 53 jours, qui comprend trois sections - Trieste-Dubai (20 jours), Dubai-Singapour (18 jours) et Singapour-Yokohama (17 jours) - est commercialisé sur le marché international, notamment vers la clientèle française très friande des grandes croisières. Cet itinéraire pourra être effectué intégralement ou sur une seule partie du parcours.

Appelé à devenir, puisqu’il surclasse légèrement le Costa Diadema, le plus gros navire exploité par la compagnie jusqu’à la livraison du Costa Smeralda en octobre 2019, ce paquebot de 323 mètres de long affiche une jauge de 135.500 GT et comptera 2116 cabines, avec une capacité maximale de 5260 passagers. Le Costa Venezia, dont la construction a débuté il y a un peu plus d’un an, a été réalisé très rapidement. Il faut dire qu’en dehors de sa customisation pour la clientèle asiatique, il s’agit plus d’une unité de série que d’un prototype. Le navire est en effet basé sur une plateforme existante, développée par Fincantieri pour les Vista de Carnival Cruise Line et elle-même dérivée des précédents paquebots de la classe Dream et du Costa Diadema.

Pour la compagnie italienne et sa filiale Costa Asia, le Venezia, qui sera rejoint en 2020 par son sistership, marque une étape très importante du développement du groupe sur le marché asiatique, où il fut le premier armateur occidental à déployer un paquebot, dès 2006. « Le Costa Venezia, notre premier navire spécialement construit pour le marché chinois, est le symbole d'une nouvelle ère pour Costa Croisières et pour le secteur chinois des croisières dans son ensemble », affirme Mario Zanetti, président de Costa Asia. « Le Costa Venezia a été entièrement pensé pour les clients chinois. Il permettra de goûter aux croisières typiquement italiennes de Costa Croisières tout en offrant une expérience de vacances unique qui trouvera un écho particulier auprès des voyageurs chinois en étant entièrement adapté à leurs préférences de voyage ».

 

Le Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES

Le Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES)

 

Conçu pour répondre aux besoins spécifiques des voyageurs chinois en matière de loisirs et de divertissement, le Costa Venezia doit incarner auprès de cette clientèle, selon la compagnie, « la passion de la culture italienne et vénitienne ». La grande salle de spectacle du navire sera inspirée par le théâtre vénitien La Fenice, l'atrium principal rappellera la place Saint-Marc et les restaurants reprendront l'architecture typique des allées de Venise. Le Costa Venezia aura également dans sa décoration de véritables gondoles, fabriquées par des artisans italiens. « Une fête masquée enchanteresse recréera à bord l'atmosphère magique du célèbre carnaval de Venise. Les voyageurs pourront également goûter aux plaisirs des dîners raffinés, des magasins de luxe et du divertissement haut de gamme italiens, tout en profitant de leur confort habituel avec tout un éventail de spécialités culinaires chinoises et des karaokés de style chinois, ainsi que la "Golden Party" proposant de nombreuses surprises et des cadeaux à gagner toutes les deux minutes », précise Costa.

 

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES)

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES)

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES

Les futurs espaces du Costa Venezia (© : COSTA CROISIERES)

 

La croisière de vernissage et l’inaugurale de 53 jours seront les seules au cours desquelles des voyageurs européens et américains pourront monter à bord. En effet, à compter du 18 mai 2019, le Costa Venezia, qui aura Shanghai pour port d’attache, n'accueillera que des passagers chinois.

Les clients internationaux de la compagnie auront néanmoins la possibilité de découvrir rapidement une autre nouveauté, nettement plus spectaculaire. Il s’agit du Costa Smeralda, premier d’une nouvelle génération de paquebots géants dotés d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Ce navire de 182.700 GT et 6554 passagers, qui sera mis sur cale au chantier finlandais Meyer Turku début juillet, entrera en service en octobre 2019. A compter du mois suivant, il sera exploité en Méditerranée occidentale avec notamment Marseille pour port d’attache. Son premier jumeau le rejoindra en 2021.

 

Le futur Costa Smeralda (© : COSTA CROISIERES

Le futur Costa Smeralda (© : COSTA CROISIERES)

 

Avec ses quatre nouveaux paquebots construits en Italie et en Finlande, la flotte de Costa Croisières doit passer à 17 navires sous trois ans, contre 14 actuellement (le Costa neoRiviera va passer en 2019 chez AIDA Cruises, filiale allemande de Costa), avec au passage une augmentation de capacité de plus de 40%.

Une partie importante de la flotte est déployée en Asie, même si les capacités y ont été récemment réduites. Ainsi, le Costa Victoria (75.000 GT, 964 cabines), qui était exploité depuis cinq ans en Extrême-Orient, est revenu en Méditerranée en mars dernier. Ce sera également le cas en 2019 du Costa Fortuna (102.600 GT et 1358 cabines), remplacé par le Costa Venezia. Les autres navires de la compagnie positionnés en Asie sont les Costa Atlantica (85.600 GT, 1057 cabines), Costa Serena (114.500 GT, 1503 cabines) et Costa neoRomantica (56.800 GT, 789 cabines).

 

Costa Croisières