Marine Marchande
Le Côte d’Albâtre pourrait reprendre du service au Havre

Actualité

Le Côte d’Albâtre pourrait reprendre du service au Havre

Marine Marchande

Le ferry Côte d’Albâtre, désarmé depuis de longs mois, pourrait reprendre du service sur la ligne Le Havre – Portsmouth. Si cette option se confirme, le navire remplacera le Norman Voyager, qui pourrait alors être affecté à la liaison Montoir-Gijon (il perdrait alors son pavillon français pour être ré-immatriculé en Grande-Bretagne), où est actuellement exploité le Norman Asturias.

Commandé par le Conseil général de la Seine-Maritime, le Côte d’Albâtre, construit à Vigo, est entré en service en mars 2006. Il était initialement affecté au service Dieppe – Newhaven, comme son sistership, le Seven Sisters, opérationnel depuis la fin 2006. Mais, après l’attribution de l’exploitation de cette ligne à Louis Dreyfus Armateurs, qui a commencé ses opérations en 2007, il a été décidé de ne conserver qu’un seul ferry sur cette ligne, me marché n’étant pas suffisamment important pour deux unités. Au travers de sa filiale LD Lines, LDA a employé le Côte d’Albâtre sur différentes lignes, avant finalement de le désarmer au printemps 2011, les postes de marins français étant notamment conservés via l’armement du Norman Voyager (Le Havre – Portsmouth) puis du Norman Spirit (Calais – Douvres) sous pavillon tricolore.

Long de 142.4 mètres pour une largeur de 24.2 mètres, le Côte d’Albâtre peut embarquer 600 passagers et une soixantaine de camions.

Louis Dreyfus Armateurs Port du Havre