Marine Marchande
Le Cotentin quitte son quai de désarmement havrais

Actualité

Le Cotentin quitte son quai de désarmement havrais

Marine Marchande

Ca y est, il arbore à nouveau son nom de Cotentin. Le fréteur de Brittany Ferries, revenu mi-novembre de son affrètement chez Stena, a quitté hier soir Le Havre pour rejoindre Cherbourg. Il était annoncé pour reprendre sa ligne originelle Cherbourg-Poole en janvier, avant d'être aligné sur le service Le Havre-Portsmouth d'avril en juin en remplacement de l'Etretat, arrivé en fin d'affrétement. Ce dernier, ancien Norman Voyager, avait été affrété à Stena Line depuis 2014. Il s'agit donc plus ou mois d'un échange de navires entre BAI et Stena Line, chacun récupérant sa propriété.

 

(© FABIEN MONTREUIL)

(© FABIEN MONTREUIL)

(© FABIEN MONTREUIL)

(© FABIEN MONTREUIL)

 

Sorti des chantiers finlandais d'Helsinki en 2007, ce fréteur mesure 167 mètres et peut transporter 120 camions (avec un linéaire de 2200 mètres) et 200 passagers. C'est à partir de son design, décliné en version passagers, qu'a été conçu l'Armorique construit en 2008. A son entrée en flotte au sein de l’armement breton, le Cotentin a été exploité sur des lignes au départ de Cherbourg vers Poole, ainsi que sur des rotations Poole–Santander. Il a ensuite, lors du plan de retour à la croissance lancé par BAI en 2013, était frété coque nue au groupe suédois Stena qui l'a aligné sur la route régulière entre Karlskrona et Gdynia, l'a passé sous pavillon britannique et rebaptisé Stena Baltica. Il va être remplacé sur cette ligne par le Stena Nordica, plus orienté sur le trafic passagers, et qui va rejoindre les sisterships Stena Vision et Stena Spirit.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

(© FABIEN MONTREUIL)

(© FABIEN MONTREUIL)

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne