Défense
Le cotre américain Boutwell rentre de son ultime mission

Actualité

Le cotre américain Boutwell rentre de son ultime mission

Défense

Après plus de 47 ans de service, le Boutwell, l’un des derniers cotres américains du type Hamilton, est rentré la semaine dernière à San Diego à l’issue de son ultime déploiement. Une mission de 41 jours au cours de laquelle il a patrouillé en mer de Béring, surveillant plus particulièrement les eaux de l’Alaska, où il avait déjà réalisé une première mission cette année. Pendant ces deux déploiements dans le grand nord, le Boutwell a notamment contrôlé 29 bateaux de pêche et réalisé deux évacuations sanitaires par hélicoptère. Le navire a aussi participé à l’opération Arctic Shield, qui visait à assurer la protection des forages de prospection menés en Arctique par Shell. Une activité que le groupe pétrolier a décidé d’arrêter pour le moment.

Transfert aux Philippines en 2016

Pour sa dernière année au sein de l’US Coast Guard, le Boutwell aura réalisé 219 jours de mer et parcouru 40.000 milles. Il sera officiellement retiré du service en 2016 et préparé pour son transfert à la marine des Philippines, qui arme déjà deux navires de ce type, le Gregorio del Pilar (ex-Hamilton) depuis 2011 et le Ramon Alcaraz (ex-Dallas) depuis 2012.

 

Le Sherman (© MATTHIEU LE BONNIEC)

Le Sherman (© MATTHIEU LE BONNIEC)

 

Plus que cinq Hamilton encore en service

Sur les 12 cotres du type Hamilton mis en service entre 1967 et 1972, seuls cinq sont désormais encore en activité (Mellon, Sherman, Morgenthau, Munro et Midgett). Ils devraient tous être désarmés d’ici la fin de la décennie au fil de la mise en service des derniers cotres de nouvelle génération de la classe Legend, dont le sixième exemplaire sera opérationnel en 2016 (deux autres ont été commandés et l’USCG en souhaite un neuvième).

 

Nouveau cotre de la classe Legend (© HUNTINGTON INGALLS INDUSTRIES)

Nouveau cotre de la classe Legend (© HUNTINGTON INGALLS INDUSTRIES)

 

Longs de 115 mètres et affichant un déplacement de 3000 tonnes en charge, les Hamilton peuvent atteindre la vitesse de 29 nœuds et franchir 14.000 milles à 11 nœuds. Armés par un équipage de 175 marins, leur dotation chez les garde-côtes américains comprend une tourelle de 76mm, un système multitube Phalanx, de l’artillerie légère et un hélicoptère.

Une seconde vie pour quatre navires au Nigéria et au Bengladesh

En dehors des Philippines, les quatre autres navires de ce type retirés du service aux Etats-Unis ont également été cédés à des marines étrangères. Les Chase et Gallatin ont été transférés en 2011 et 2014 au Nigéria, où ils ont été renommés Thunder et Okpabana. Le Bengladesh a également reçu en 2012 et 2015 deux navires, les Jarvis et Rush, devenus Somudra Joy et Somudra Avijan. 

US Navy / USCG